•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réparation du quai de L’Anse-au-Griffon : au fédéral de faire un peu plus

Amarre-quai.

Quai (archives)

Photo : Radio-Canada

Joane Bérubé

Le maire de Gaspé, Daniel Côté, relance les discussions avec Pêches et Océans Canada pour la remise en état du quai, cédé à la municipalité en 2016.

Depuis, les soumissions reçues dans le cadre des deux appels d’offres lancés par la Ville de Gaspé pour la réfection de l’infrastructure se sont avérées supérieures au montant de 1,9 million de dollars versé par le gouvernement fédéral au moment de la cession.

Ce montant, selon Pêches et Océans Canada, devait payer l’ensemble de la réfection.

Toutefois, les soumissions reçues l’an dernier évaluaient les travaux à 3 millions de dollars. La Ville a revu le projet. Les propositions se sont révélées à nouveau plus élevées que les estimés. On est quelque part, entre 400 000 $ et 600 000 $ de plus, précise M. Côté.

Des rencontres sont prévues sous peu entre Gaspé et Pêches et Océans Canada.

Dans un premier temps, les deux parties examineront en détail les coûts des soumissionnaires. Ils ont accepté d’en discuter avec nous, c’est signe qu’il y a une ouverture , commente M. Côté.

La solution pourrait passer aussi par une contribution additionnelle du ministère, indique le maire qui juge que ce n’est pas aux citoyens de Gaspé à s’acquitter de cette facture.

Le village de L'Anse-au-Griffon.

Le village de L'Anse-au-Griffon.

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Il rappelle que Gaspé a accepté de prendre en charge le quai, mais qu’il ne revient pas à la municipalité de payer pour une infrastructure fédérale qui a été négligée et mal entretenue. Ce sont, précise-t-il, leur [ NDLR Pêches et Océans ] estimation, le 1,9 million, et s’il y a une erreur dans les estimations, ce n’est pas non plus à nous de la payer.

C’est à eux de payer pour le passé et nous, on paiera pour l’avenir.

Daniel Côté, maire de Gaspé

Reste que les citoyens de L’Anse-au-Griffon attendent impatiemment que le quai soit rénové. C’est important, souligne Daniel Côté, pour nous de redonner un peu de lustre au quai qui s’inscrit dans l’ensemble du patrimoine bâti de ce secteur.

Situé en plein milieu du village, le quai restauré viendrait s’ajouter à d’autres attraits touristiques comme le manoir Lebouthillier ou l’ancien entrepôt frigorifique reconverti en centre culturel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Infrastructures