•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Solidarité entre deux boulangers compétiteurs à Vancouver face à la tragédie iranienne

De nombreux bouquets de fleurs sont déposés au bas de la vitrine et des chandelles brûlent sur le trottoir devant la boulangerie Amir. Une passante se recueille devant ce mémorial improvisé.

Le propriétaire de la boulangerie Amir de North Vancouver a perdu sa femme Ayeshe Pourghaderi et sa fille Fatemah Pasavand quand le vol PS 752 a été abattu à Téhéran.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Claudia Cantin

Un boulanger de la région vancouvéroise a lancé une campagne de financement pour venir en aide à son compétiteur qui a perdu sa famille quand le vol PS 752 a été abattu en Iran.

Amir Tavangar, un des propriétaires de Saman Bakery à North Vancouver, souhaite amasser 30 000 $ pour aider Amir Pasavand qui possède la boulangerie Amir à North Vancouver.

Monsieur Pasavand a perdu sa femme Ayeshe Pourghaderi et sa fille Fatemah Pasavand quand le Boeing 737 de la compagnie Ukraine International Airlines (UIA), a été abattu le 8 janvier dernier à Téhéran en Iran.

Ayeshe Pourghaderi et sa fille, Fatemah Pasavand.

Ayeshe Pourghaderi et sa fille, Fatemah Pasavand.

Photo : Soumise

« Ce n'est pas quelque chose que je fais d'un point de vue d'affaires, mais bien en tant qu'être humain, parce que nous avons des vies similaires et venons de la même communauté », explique Amir Tavangar.

La boulangerie Amir Bakery est fermée depuis plusieurs jours. M. Tavangar dit qu’il ne sait pas quand Amir Pasavand aura la force et la motivation pour ouvrir à nouveau.

Il doit payer ses employés, le loyer de son magasin et de sa maison, ainsi que de nombreuses autres factures à son retour des funérailles de sa famille en Iran.

De nombreuses fleurs et chandelles sont déposées devant la vitrine d'une boulangerie. Un homme avec un parapluie contemple le tout.

La boulangerie d'Amir Pasavand à North Vancouver est fermée : il a perdu sa femme et sa fille dans la tragédie aérienne en Iran.

Photo : Amir Tavangar

En tant que père et propriétaire d'une boulangerie, je ressens la douleur, la pression, le stress et le désespoir d’Amir.

Amir Tavangar, propriétaire Saman Bakery

Il compatit et peut s’imaginer la détresse qu’Amir Pasavand vit après avoir perdu sa femme et sa fille lors de l'accident d'avion.

Plan serré d'Amir Tavangar dans sa boulangerie, le visage attristé par à la pensée de la tragédie.

Amir Tavangar, un Britanno-Colombien d'origine iranienne, est l'un des propriétaires de Saman Bakery à North Vancouver.

Photo : Radio-Canada

« Ce qui m'a le plus touché c'est que je suis père et je regarde ma fille tous les jours et je trouve ça très triste,  » dit-il.

Amir Tavangar soutient que le minimum que la communauté peut faire est de réduire la pression financière d'Amir pour essayer de lui enlever une partie de la détresse qu’il peut éprouver dans cette épreuve.

Il encourage donc les gens à soutenir financièrement Amir Pasavand dans cette tragédie via sa collecte de fonds.

Avec les informations de Kim Vermette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Engagement communautaire