•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pascan Aviation abandonne ses liaisons vers l'Abitibi-Témiscamingue

Avion de Pascan Aviation

Avion de Pascan Aviation

Photo : Radio-Canada

Annie-Claude Luneau

Pascan Aviation abolira sa liaison aérienne entre l'Abitibi-Témiscamingue et la métropole dès le 1er février.

La compagnie aérienne offrait une liaison quotidienne entre Rouyn-Noranda, Val-d'Or et l'aéroport de St-Hubert, situé sur la Rive-Sud de Montréal.

La fin pour les cargos bancaires et les passagers

Pascan accueillait en moyenne six passagers par jour. La rentabilité des vols était assurée par la présence quotidienne d'un cargo bancaire, qui contenait principalement des chèques envoyés d'une banque à l'autre.

Les changements technologiques ont cependant amené les institutions bancaires à abandonner le transport aérien.

Maintenant, dans la plupart des institutions financières, les chèques sont numérisés. Aujourd'hui, on peut encaisser un chèque en le scannant avec le téléphone. Il y a un an et demi, deux ans, on ne pensait même pas que c'était possible, explique le co-propriétaire et vice-président directeur de Pascan, Yani Gagnon.

Pascan a appris il y a quelques jours que le cargo bancaire était abandonné. L'entreprise a rapidement pris la décision de mettre fin à ses liaisons vers l'Abitibi-Témiscamingue, mais aussi vers Baie-Comeau.

Les clients qui avaient acheté des billets ont tous été remboursés. Deux employés de Pascan perdront leur emploi dans la région.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !