•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le CLD de Rouyn-Noranda ira en Tunisie pour recruter des employés

Un homme utilise de la machinerie dans une usine.

La pénurie de main d'oeuvre se fait sentir dans plusieurs secteurs de l'économie québécoise.

Photo : getty images/istockphoto / Omar Osman

Le Centre local de développement (CLD) de Rouyn-Noranda tiendra une mission de recrutement en Tunisie à la mi-mars.

Le CLD invite les entreprises à venir participer aux Journées Québec en Tunisie, un salon de l'emploi visant à donner des occasions aux Tunisiens de dénicher un travail dans la province.

Il s'agit de la quatrième mission de recrutement de l'organisation. Auparavant, le CLD a participé à trois éditions des Journées Québec Paris.

On veut outiller les entreprises dans le cadre de la pénurie de main-d'oeuvre. Il s'agit d'offrir une occasion aux entreprises de Rouyn-Noranda de combler la pénurie de main-d'oeuvre, résume la directrice générale du CLD, Marie-Ève Migneault.

Marie-Ève Migneault pose dans son bureau.

Marie-Ève Migneault, directrige générale du Centre local de développement de Rouyn-Noranda.

Photo : Radio-Canada / Piel Côté

Les emplois recherchés lors de cette édition des Journées Québec en Tunisie seront semi-spécialisés ou peu spécialisés, comme des postes de soudeurs ou de préposés aux bénéficiaires.

Dans les deux premiers jours, les entreprises pourront passer les candidats présélectionnés en entrevue et lors de la troisième journée, il y a la possibilité de faire des tests pratiques. Si elles recrutent un soudeur, par exemple, il y a des institutions qui nous prêtent leurs locaux là-bas pour que l'entreprise puisse faire des tests techniques avec le candidat et ça permet d'aller plus loin que la seule entrevue d'embauche, ajoute Marie-Ève Migneault.

Les entreprises ont jusqu'au 31 janvier pour s'inscrire auprès du CLD.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !