•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Onze individus associés aux Hells Angels arrêtés en lien avec le trafic de drogue

Du cannabis, de la cocaïne, de l'argent comptant, trois carabines et un fusil de chasse sont sur une table.

Selon le superintendant de la Gendarmerie royale du Canada, Ted Munro, des douzaines d'accusations pèsent sur les 11 individus arrêtés.

Photo : Le Service de police de Prince Albert

Radio-Canada

Le service de police de Prince Albert a arrêté 11 individus relativement au trafic de drogue. Ceux-ci font partie des FreeWheelers, une bande de motards criminalisée.

Ces arrestations sont le résultat de la collaboration entre la Gendarmerie royale du Canada (GRC), la police de Saskatoon et le service de police de Prince Albert, qui ont créé une unité mixte d’enquête sur le crime organisé (UMECO).

Selon l’inspecteur Craig Mushka, l’enquête Project Norse a pris sept mois. Près de 100 policiers et agents y ont contribué.

D’après Craig Mushka, cette opération policière est l’une des plus importantes qu’a connues la police de Prince Albert.

Le superintendant de la GRC Ted Munro confirme que les FreeWheelers ont des liens avec les Hells Angels, sans donner plus de détails, puisque l’enquête est toujours en cours.

Craig Mushka ajoute que les individus arrêtés ont utilisé des permis légaux pour vendre et distribuer illégalement du cannabis. La valeur totale des drogues saisies est de 224 000 $.

Ted Munro rappelle qu’il est dangereux d’acheter des drogues illicites sur le marché noir. Il explique qu’il n’y a aucune façon de savoir ce qu'elles contiennent.

On ne sait pas ce qu'est la substance ou ce qu'elle contient. Les conséquences peuvent être graves ou mortelles.

Ted Munro, superintendant de la Gendarmerie royale du Canada

En plus du cannabis, près de 600 grammes de cocaïne ont été saisis ainsi que 87 000 dollars en argent comptant, trois carabines, un fusil de chasse et six véhicules.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Crimes et délits