•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cinq conseils pratiques pour survivre au froid extrême cette semaine

Scène froide de la nouvelle bibliothèque d'Edmonton. Les bâtiments dégagent un épais panache de fumée blanche.

La capitale albertaine, frigorifiée, était enveloppée mercredi d'un épais brouillard.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Dans le centre de l’Alberta, les thermomètres indiquent -35 degrés Celsius : il fait plus chaud au pôle Nord et au pôle Sud. Comment survivre au froid? Voici quelques conseils.

1. Prendre soin de sa peau

Le froid mordant s’attaque à votre peau. D’abord, une simple rougeur cutanée, puis une insensibilité, l’engelure doit être prise avec sérieux. Elle peut causer de sérieux dommages aux vaisseaux sanguins et aux nerfs, explique le Dr Raj Bhardwaj. Dans certains cas, même les os peuvent geler.

« Les gens se disent : "Ça ne me fait plus mal, je n’ai même plus froid", mais c’est à ce moment-là que l'engelure naît », prévient-il. Le médecin recommande une consultation rapide avec un professionnel de la santé si une ampoule apparaît.

Quand vous rentrez finalement au chaud, évitez d’exposer directement à une source de chaleur la peau brûlée par le froid, recommande-t-il. Vous risquez ainsi d’empirer la dégradation de vos tissus, et ce, sans même vous en rendre compte parce que vous resterez insensible à la douleur.

Placez plutôt vos mains dans un bol d’eau tiède durant une trentaine de minutes, suggère-t-il. La température de 37 degrés, soit celle du corps, est idéale. « Ça va faire mal après un certain temps, et c’est normal. Vous pouvez prendre un peu d'ibuprofène au besoin. Dans tous les cas, évitez les frottements avec la peau qui, eux aussi, peuvent nuire à la réparation des tissus. »

Doit-on éviter de faire du sport à l’extérieur?

Le Dr Bhardwaj recommande de poursuivre ses activités sportives à l’extérieur à une condition : « Il faut s'assurer que le froid ne nuise pas à un problème de santé déjà existant. » Les personnes qui souffrent d’asthme, par exemple, pourraient voir leurs symptômes empirer avec le froid extrême. « Habillez-vous chaudement, profitez et dégustez un bon chocolat chaud en rentrant! », ajoute-t-il.

2. Des vêtements en pelures d'oignon

Quand vous sortez, multipliez les couches. Pour éviter les pertes de chaleur, portez au moins trois couches de vêtements. Celle qui touche votre peau doit lui permettre de respirer, la seconde doit avoir des propriétés isolantes et la dernière doit vous protéger du vent et des précipitations.

C’est aussi le conseil unanime des marcheurs rencontrés cette semaine au centre-ville d’Edmonton.

3. Préparer sa maison

Pour économiser sur vos factures d’énergie, il est dans votre intérêt de repérer et de boucher les fuites d’air. L’air froid peut rentrer par de tout petits trous. Vous pouvez calfeutrer portes et fenêtre et envisager l’installation de coupe-froid.

Il se vend aussi des cache-prises et des coussins en mousse qui réduisent les pertes de chaleur entre la plaque et le boîtier des prises de courant et des interrupteurs.

Comme la vague de froid qui frappe l'Alberta va durer de nombreux jours, il est possible que la tuyauterie des habitations gèle. « Il ne faut pas dégeler les tuyaux avec un chalumeau », rappellent les pompiers de Calgary. Ils recommandent d’utiliser plutôt un séchoir à cheveux pour les dégeler.

4. Connaître les ressources pour les personnes itinérantes

Comme toujours, si une personne au froid est en détresse, composez le 911. Pour des situations non urgentes, la ligne 211, ouverte à toute heure, est un premier point de contact pour obtenir de l’aide et un logement temporaire.

Plusieurs municipalités offrent des ressources supplémentaires aux personnes itinérantes pendant la vague de froid. Edmonton a, par exemple, ouvert un refuge temporaire au Commonwealth Community Recreation Centre. L'ETS, offre aussi un service de navette gratuit entre les centres d’hébergement temporaire et les principaux centres de correspondances du réseau de transport en commun.

À Calgary, une unité d’urgence répond aux appels de personnes vulnérables au froid. Il est possible de communiquer avec les représentants de l’équipe Downtown Outreach Addictions Program, de l'initiative d’Alpha House, au 403 998-7388.

5. Une pensée pour vos animaux

Les refuges pour animaux sont débordés cette semaine, indique Erin Deems. Son organisation, Saving Grace Animal Society, reçoit plus de 15 appels par jour au sujet d’animaux laissés au froid.

« Certains chiens peuvent survivre à de telles températures, mais seulement une infime minorité d’entre eux, dit-elle. La grande majorité des races ne sont pas faites pour y résister. » Elle ajoute que les chiots ne sont en aucun cas adaptés aux grands froids.

« Une simple couverture est une protection insuffisante. La respiration de l’animal la rendra humide et elle gèlera. »

Si vous voyez un animal en détresse, vous pouvez contacter la SPCA , au 1 800-455-9003.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Conditions météorologiques