•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Anne-Élisabeth Bossé se lance avec son premier spectacle solo

Anne-Élisabeth Bossé sourit.

La comédienne Anne-Élisabeth Bossé

Photo : Radio-Canada / Radio-Canada/LisaMarie Noël

Radio-Canada

Après avoir animé une Soirée Carte Blanche lors du dernier Festival Juste pour rire, la comédienne Anne-Élisabeth Bossé a décidé de devenir officiellement humoriste. Elle présentera Jalouse, son tout premier spectacle solo, en 2021.

On ne m’enlèvera jamais de l’idée que la vraie force réside dans le direct, le contact, la scène, le personnel et, surtout, le rire. Après quelques petites "saucettes" dans le milieu des comiques, voilà que je me lance en toute inconscience dans la production d’un one-woman-show : Jalouse.

Anne-Elisabeth Bossé

L’envie de livrer un spectacle solo lui est venue en animant, en juillet dernier, une Soirée Carte Blanche au Festival Juste pour rire. En plus d’offrir un monologue d’ouverture, la comédienne avait participé à un numéro avec Katherine Levac.

À 35 ans, Anne-Élisabeth Bossé est connue pour ses rôles au cinéma, notamment dans le film La femme de mon frère, de Monia Chokri, coup de cœur du jury au dernier Festival de Cannes.

La comédienne espère être en mesure de faire le rodage de son spectacle au début de l'année 2021. Co-écrit avec Frédéric Blanchette et Suzie Bouchard, Jalouse abordera les sujets qui obsèdent la nouvelle humoriste professionnelle tout en laissant la place à l'introspection. « Je veux vraiment que ça parle de moi. C'est ça mon défi dans les prochaines années », explique-t-elle à Catherine Richer, chroniqueuse culturelle au 15-18.

Anne-Élisabeth Bossé a déjà prouvé qu’elle savait faire rire en s’illustrant dans la série Les Appendices et dans le Bye bye 2019, où elle a marqué les esprits en incarnant Céline Dion.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !