•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pauvreté infantile : la Saskatchewan au deuxième rang des pires taux au Canada

Un jeune garçon cache son visage avec ses mains.

Un nombre élevé d'enfants en Saskatchewan vivent dans la pauvreté.

Photo : iStock

Radio-Canada

La Saskatchewan arrive au deuxième rang des pires taux de pauvreté infantile au Canada, selon le rapport intitulé « Préparer le terrain pour un Canada sans pauvreté », de l’organisme Campagne 2000 qui a été publié mardi.

Le taux de pauvreté infantile en Saskatchewan est de 26,2 %, soit 1,7 % de moins que le Manitoba, qui domine tristement le pays à ce chapitre.

Les plus récentes données disponibles en Saskatchewan montrent que plus de 275 000 enfants vivaient dans la pauvreté en 2017.

Selon un professeur associé de l’Université de Regina qui a participé au rapport de Campagne 2000, Miguel Sanchez, le gouvernement provincial doit modifier son approche et, ainsi, trouver des solutions pour améliorer la situation.

Avec la croissance actuelle de réduction de la pauvreté, il faudra 155 ans aux enfants canadiens pour sortir de la pauvreté, note-t-il.

Qu'importe qu'il ne s'agisse pas de mes enfants. Ce sont des enfants et nous devons faire quelque chose pour les aider.

Miguel Sanchez, professeur associé de l’Université de Regina
Gros plan sur le visage de Miguel Sanchez, assis dans son bureau.

Miguel Sanchez estime que le gouvernement provincial peut faire partie de la solution pour réduire la pauvreté.

Photo : Heidi Atter

Selon le rapport de Campagne 2000, certains groupes sont plus à risque que d’autres en ce qui a trait à la pauvreté infantile, en particulier les enfants autochtones.

Les données du recensement de la population en 2016 révèlent que les enfants des communautés autochtones avaient à l’époque un taux de pauvreté de 53 %, soit 12 % de plus que les enfants qui vivent en dehors de celles-ci.

Une occasion à saisir pour le gouvernement Trudeau

Placé en situation minoritaire après les élections fédérales d’octobre dernier, le gouvernement de Justin Trudeau aura l’occasion, selon le rapport, de travailler avec les autres partis politiques fédéraux à Ottawa afin d’aider plus de 1,35 million d’enfants à travers le pays qui vivent dans la pauvreté.

Les recommandations de l’organisme comprennent diverses mesures, dont :

  • Fixer un seuil de pauvreté officiel

  • Reconnaître le droit à un niveau de vie suffisant

  • Augmenter l’Allocation canadienne pour enfants

  • S’engager à mettre en place un programme d’assurance-médicaments universel

  • Nommer un comité consultatif chargé d’enquêter sur les principaux problèmes liés à la pauvreté au Canada

  • Investir 6 milliards de dollars dans le budget 2020 pour atteindre un objectif de réduction de la pauvreté de 50 % entre 2015 et 2025

Entre 2015 et 2017, la province a également connu la plus faible amélioration en ce qui a trait au taux de pauvreté tous âges confondus à travers le pays.

Par ailleurs, le taux de pauvreté en Saskatchewan a seulement augmenté de 0,7 % durant cette période.

Avec les informations d’Heidi Atter

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Pauvreté