•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un deuxième décès lié à la grippe en janvier

Une femme vêtue d’une robe de mariée blanche dans un parc. Elle tient dans les mains un bouquet de fleurs.

Joanne Ens, âgée de 24 ans, s’était mariée en mai dernier. Elle a succombé à la grippe de type B le 6 janvier.

Photo : (Marissa Naylor Photography)

Radio-Canada

Joanne Ens, de Morden, au Manitoba, a succombé à une grippe et à une infection bactérienne contractée le 1er janvier, selon sa notice nécrologique.

Ses proches pleurent la perte d’une femme de 24 ans forte, qui avait déjà fait face à la dépression et avait réussi à s’en sortir, au point de commencer à aider les autres personnes ayant des problèmes de santé mentale.

Joanne Ens a fait du bénévolat au Bunker Youth Ministry, un centre d’accueil communautaire pour les jeunes qui offre des services parascolaires et de conseil. C’est dans ce centre qu’elle a rencontré Dustin Ens, avec qui elle s'est mariée deux ans plus tard.

Joanne était une personne incroyable, dit M. Ens.

Un homme et une femme le jour de leur mariage.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Joanne et Dustin Ens se sont fréquentés pendant deux ans avant de se marier en mai 2019.

Photo : (Marissa Naylor Photography)

Dustin Ens explique que sa conjointe et lui se sont rendus dans une clinique sans rendez-vous le vendredi 3 janvier, où on a prescrit des médicaments à cette dernière. On lui a dit de revenir le lundi suivant si elle n’allait pas mieux.

Samedi, son état de santé empirait toujours et, dimanche, ça progressait encore. Elle était très faible et respirait très mal, raconte M. Ens.

Il a appelé Health Links dimanche soir pour obtenir un deuxième avis. Quand [la personne au téléphone] l’a entendue respirer, elle a dit : "Je recommanderais de l’emmener aux urgences", raconte-t-il.

M. Ens a amené sa femme au Centre de santé Boundary Trails près de Winkler et elle a été transportée à l’Hôpital Saint-Boniface dans une ambulance STARS. À son arrivée, elle était en état de choc septique, explique-t-il.

Selon les médecins, tout avait commencé comme une grippe de type B avant de se compliquer par la suite.

C’est la deuxième personne de moins de 25 ans morte de la grippe depuis le début de janvier et dont le cas a été signalé par les médias.

Mardi, Radio-Canada apprenait la mort d’un élève winnipégois de 17 ans dûe à des complications de la grippe de type A, le 13 janvier.

La province du Manitoba dit qu’il s’agit d’une situation tragique, mais qui n'est pas rare.

Un homme devant des livres rangés.

En 2019, 17 personnes ont perdu la vie en raison de la grippe au Manitoba, affirme le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, Brent Roussin.

Photo : Fournie par le gouvernement du Manitoba

Nous voyons chaque année des jeunes en bonne santé qui attrapent la grippe et en subissent des conséquences graves, explique le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, Brent Roussin.

Il ajoute que la province est en ce moment aux prises avec une vague de grippe de type A et de type B. La grippe de type B a été davantage observée, à un niveau qui n'est pas normal pour cette période de l'année.

[La grippe] B peut provoquer des maladies importantes, en particulier chez les personnes plus jeunes, dit-il. Les jeunes enfants et les adolescents peuvent être gravement touchés par le virus.

Brent Roussin, médecin hygiéniste en chef du Manitoba

Prévention

Dustin Ens exhorte la population à se faire vacciner contre la grippe et ne pas se fier aux campagnes antivaccin qui circulent en ligne.

Selon Santé Manitoba, seulement 22 % des Manitobains ont reçu le vaccin contre la grippe saisonnière cette année.

Depuis le début de la saison de la grippe, en septembre 2019, la province signale un décès lié à la grippe confirmé en laboratoire.

Ce décès a été signalé au début du mois de décembre. Aucune information sur l’âge ou le sexe de la personne n’a été fournie.

Les morts de Blaine Ruppenthal et de Joanne Ens n'ont pas été officiellement confirmées par la province comme étant liées à la grippe.

L’ORSW est touchée par la grippe

Des membres de la famille de Joanne Ens ont déclaré à CBC/Radio Canada qu’il y avait eu un retard dans le transport de Joanne Ens vers l'Hôpital Saint-Boniface, car le service d’ambulance aérienne STARS avait du mal à trouver un hôpital à Winnipeg qui pouvait l’accueillir.

Un porte-parole a déclaré, mardi, que l’Office régional de la santé de Winnipeg (ORSW) avait pris des mesures pour résoudre les problèmes de capacité des soins intensifs dans sa région. Ces mesures comprennent le report des chirurgies électives et la maximisation de tout l’espace disponible dans les unités de soins intensifs.

Nous avons indiqué la semaine dernière que nous examinerions au jour le jour la nécessité de reprogrammer les chirurgies, ce qui se poursuit, dit-il dans une note envoyée par courriel à CBC/Radio-Canada.

Entre le 13 et le 15 janvier, l’Hôpital Saint-Boniface a reporté 28 interventions chirurgicales et en a envoyé 7 autres à la Clinique Pan Am ou à l'Hôpital Victoria, souligne le porte-parole.

Il ajoute que les hôpitaux de Winnipeg sont en contact régulier les uns avec les autres pour coordonner la répartition des patients, y compris le transport de certains d'entre eux à Brandon.

Avec des informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !