•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une école secondaire chrétienne dans les plans à l'ancien Camp Val-Estrie

Des balançoires du Camp Val-Estrie en hiver.

Le Camp Val-Estrie a été saisi par des huissiers et sera mis en vente au cours des prochaines semaines.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un promoteur souhaite transformer l’imposant bâtiment de l'ancien Camp Val-Estrie, à Waterville, en école secondaire alternative.

Le projet, nommé La Mission, est piloté par les dirigeants de l’école chrétienne La source du secteur Huntingville de Sherbrooke. Sur son site internet, l'école primaire dit y enseigner un programme approuvé par le ministère de l'Éducation tout en y faisant la promotion des valeurs chrétiennes.

L’immense domaine du camp Val-Estrie a quant à lui été acquis par la famille Bouffard, des agriculteurs de Hatley. Ceux-ci vendraient le bâtiment à la direction de l’école.

Certains éléments demeurent à régler avant d'annoncer l'ouverture de l'école, note toutefois la mairesse de Waterville, Nathalie Dupuis.

Le zonage pour l'entièreté de la propriété qui était de Val-Estrie, c'est un zonage récréatif au même titre que le Parc de la Gorge de Coaticook, précise Mme Dupuis. Maintenant, pour ce qui est du projet de l'école, ça va être de fractionner ce zonage-là pour permettre son installation dans le bâtiment et le terrain qui va être vendu avec.

Le changement de zonage relève de la MRC de Coaticook. Waterville a fait une demande à la MRC pour entamer la démarche l'automne dernier.

On voit un intérêt de développer ce projet-là, dans le sens que c'est un bâtiment qui n'est pas si simple à faire vivre. Dans son état actuel, l'école pourrait avoir beaucoup de sens et comme c'est juste à l'entrée de la Ville, ça s'inscrirait très bien, estime-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Politique municipale