•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Blaine Higgs souhaite une réduction du nombre de députés provinciaux

Blaine Higgs donne une conférence de presse.

Le premier ministre Blaine Higgs ne précise pas quel nombre de députés il recommanderait.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les circonscriptions électorales au Nouveau-Brunswick devront bientôt être révisées et les propos du premier ministre Blaine Higgs, qui souhaite une réduction du nombre de députés, inquiètent des députés de l'opposition.

Les circonscriptions électorales provinciales au Nouveau-Brunswick doivent être révisées tous les 8 à 10 ans. Il faudra le faire d'ici 2022.

Blaine Higgs critique les députés qui tentent d'obtenir des investissements publics dans leur circonscription respective. Dans la logique du premier ministre, plus il y a de députés, plus il y a de pression pour dépenser des fonds publics.

C'est clair que M. Higgs porte toujours le chapeau de dirigeant d'une entreprise privée et non d'un élu de l'Assemblée législative, affirme le député libéral de Tracadie-Sheila, Keith Chiasson.

Keith Chiasson interviewé dans son bureau

Le député libéral de Tracadie-Sheila, Keith Chiasson, rappelle importance du rôle des députés à titre de représentant de leur circonscription.

Photo : Radio-Canada

Ancien gestionnaire pour la pétrolière Irving, Blaine Higgs répète qu'il faut gérer le gouvernement comme une entreprise privée. D'ailleurs il appelle parfois les citoyens des « clients ».

Si on commence à réduire le nombre de députés, oui, peut être qu'on peut [économiser] des sous ou il y a peut-être moins de monde à la table quand vient le temps de prendre une décision. Mais la question qu'on doit se poser, c'est est-ce qu'on représente bien les gens de notre circonscription, ajoute Keith Chiasson.

Le chef du Parti vert, le député David Coon, estime que la taille des circonscriptions actuelles est adéquate. Il ne souhaite pas qu'elles soient agrandies avec une réduction du nombre de députés.

C'est très important de donner aux députés les responsabilités comme des représentants dans leurs circonscriptions, souligne-t-il.

David Coon croit que le rôle de député est important et que chacun d’eux devrait avoir plus de responsabilités à l'Assemblée législative, plutôt que de siéger silencieusement et de toujours voter selon la ligne du parti.

David Coon interviewé dans un couloir de l'édifice de l'Assemblée législative

Le chef du Parti vert, David Coon, ne souhaite pas voir une réduction du nombre de députés.

Photo : Radio-Canada

Blaine Higgs reconnaît que ses propos ont suscité des réactions. Mais interrogé sur la question, il ne précise pas quel serait le nombre de députés qu'il recommanderait, s'il est toujours premier ministre au moment de la prochaine révision des circonscriptions électorales.

Le nombre de circonscriptions électorales dans la province a été réduit de 55 à 49, en 2013.

Avec les renseignements de Michel Corriveau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !