•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Stéphane Dorge quitte l’USB pour la Corporation catholique de la santé

Plan moyen de Stéphane Dorge assis dans un studio radio.

Stéphane Dorge, secrétaire général de l'Université de Saint-Boniface en entrevue à CKSB en 2015.

Photo : Radio-Canada / Rado-Canada

Le Secrétaire général de l’Université de Saint-Boniface, Stéphane Dorge, s’apprête à voler vers de nouvelles fonctions. Dès le 10 février, il joindra la Corporation catholique de la santé du Manitoba où il sera la première personne à occuper le poste de directeur des Services de gouvernance et de secrétaire général.

Depuis décembre 2003, Stéphane Dorge a vu passer bien des choses à l’Université de Saint-Boniface : des milliers d’étudiants ont poussé la porte, trois recteurs se sont succédé et surtout, le collège Universitaire a acquis le statut d'Université. C’est l’accomplissement dont je suis le plus fier, lance-t-il.

Le secrétaire général souligne les changements bien concrets apportés par ce statut en 2011, dans l’organisation structurelle de l’Université et sa « culture », notamment en recherche. On voulait être traité comme une université en bonne et due forme, dit-il. C’est le cas maintenant.

Stéphane Dorge ajoute qu’il se souviendra toujours des deux moments qui lui ont fait chaud au coeur toutes ces années : la rentrée des classes avec l’accueil des nouveaux étudiants, et la collation des grades.

De nouveaux défis

Le système de santé, bien que ce soit quelque chose de nouveau pour moi, présente d’énormes défis, à la fois au niveau des compressions budgétaires et de la restructuration, indique Stéphane Dorge.

Bien qu'il occupera un poste qui vient d'être créé, il s'inscrit dans la continuité du travail de la Corporation en matière de gouvernance, selon lui.

Le secrétaire général explique qu’il ne cherchait pas nécessairement à changer de poste, quand un conseiller en recrutement l’a abordé l’automne dernier.

Il dit avoir toutefois été interpellé par la mission de la Corporation catholique de la santé du Manitoba et son importance au développement de la communauté francophone.

Avec les informations de l'émission L'actuel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Francophonie