•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’alpiniste François-Guy Thivierge renonce à l'ascension du Cerro Torre

Carl Daveau et François-Guy Thivierge sourient et lèvent le pouce en l’air. Les deux hommes portent leur équipement d’escalade. La photographie a été prise à l’intérieur d’un congélateur de la compagnie Congébec.

Quelques semaines avant de s’envoler pour la Patagonie, Carl Daveau et François-Guy Thivierge (à droite) avaient passé une nuit dans un congélateur afin de tester leur équipement.

Photo : Radio-Canada / Hadi Hassin

Louis Gagné

Les mauvaises conditions météorologiques ont contraint l’aventurier de Québec François-Guy Thivierge et ses deux partenaires de grimpe à renoncer à leur projet de gravir le Cerro Torre, en Patagonie.

Les trois aventuriers se sont résignés à rebrousser chemin après avoir attendu pendant plusieurs jours, mais en vain, une fenêtre météo favorable.

Ils s’étaient rendus en Patagonie le mois dernier afin de gravir le Cerro Torre, une montagne de plus de 3000 mètres d’altitude située à la frontière entre l’Argentine et le Chili.

Malgré la déception d’avoir dû faire demi-tour, François-Guy Thivierge, qui souffre d’une légère entorse à la cheville, est persuadé d’avoir pris la bonne décision.

La gratitude, l’humilité et la fierté d’avoir pris la bonne décision me [remplissent] de joie à chaque pas. Je suis bien avec moi-même, confie l’alpiniste dans un extrait de son carnet de voyage qui a été communiqué aux médias mardi.

François-Guy Thivierge, Carl Daveau et Jyoti Venne seront de retour au Québec vendredi prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Alpinisme et escalade