•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ça glisse à Trois-Rivières

Une voiture accidentée sur une remorque

Le remorqueur qui transportait cette voiture a raconté que l'automobiliste n'a pas réussi à s'immobiliser à temps.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Quarante-huit heures après le passage de la dernière tempête faite de pluie verglaçante, de neige et de grésil, de nombreux citoyens trouvent que les rues sont encore très glacées à Trois-Rivières.

Ces conditions ont donné des maux de tête aux automobilistes qui avaient peine à freiner, surtout aux coins de rue.

La chaussée glissante a causé des accidents. La police de Trois-Rivières souligne qu’entre 8 h 45 et 10 h, il y a eu six collisions liées à la glace. Durant cette période, tous les effectifs étaient dédiés à ces incidents.

C’est sûr qu’on ne ramène pas les rues à l’état du mois de juillet, par contre ils ont fait un grand travail nos déneigeurs, que ce soient des cols bleus ou des contracteurs privés, ils ont été sur les routes toute la fin de semaine et ils sont encore présents sur le terrain aujourd’hui, affirme l’agent de communication à la Ville de Trois-Rivières, Guillaume Cholette-Janson.

La Ville de Trois-Rivières a publiquement félicité les déneigeurs sur sa page Facebook, pourtant de nombreux citoyens déplorent l’état de la chaussée.

Certains automobilistes que nous avons rencontrés trouvent que la Ville devrait mettre plus d’abrasif, alors que d’autres disent comprendre que le cocktail météo complique le travail des équipes.

Les abrasifs utilisés par la Ville sont normés par le Ministère des Transports du Québec (MTQ). C’est un mélange de sable, de pierre et de sel fondant, affirme la Ville de Trois-Rivières qui précise ne pas utiliser de pierre concassée en milieu urbain parce qu’en se désagrégeant la poussière de pierre vient colmater les conduites pluviales.

Avec des informations de Maude Montembeault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Politique municipale