•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Trifluvien écope de 7 ans de prison pour fabrication de fausse monnaie

Des billes de 20 dollars sur une table.

Quelques-uns des milliers de faux billets produits par Philippe Nérin qui ont été saisis à travers le Canada.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Philippe Nérin, ce Trifluvien reconnu coupable de fabrication et distribution de fausse monnaie ainsi de trafic de cocaïne par la poste, est condamné à sept ans de prison. 

La juge Guylaine Tremblay s’est rangée aux recommandations de la couronne en tenant compte de la gravité des crimes commis et de la planification nécessaire pour les commettre.

Elle n’a pas cru les arguments de la défense selon lesquels les problèmes de toxicomanie et de jeu pour lesquels l’accusé a suivi une thérapie ont joué un rôle dans le fait qu'il a commis ces infractions.

L'homme assis sur un banc

Philippe Nérin au palais de justice de Trois-Rivières, le 31 octobre 2019

Photo : Radio-Canada

Jusqu’à maintenant, les autorités ont récupéré plus de 8000 faux billets totalisant près de 200 000 $. Ils ont été trouvés dans neuf provinces et territoires au Canada.

L’enquête a débuté au moment où l’Agence des services frontaliers du Canada a intercepté un colis à l’intention de Philippe Nérin : une imprimante haut de gamme utilisée pour fabriquer de la monnaie contrefaite.

L’homme a été arrêté en février. Il avait plaidé coupable à sept chefs d’accusation, notamment pour la production et l’expédition de fausse monnaie et trafic de cocaïne, le 31 octobre au palais de justice de Trois-Rivières.

Avec des informations d’Amélie Desmarais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Crimes et délits