•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle année, mêmes combats pour les Baie-Comois

Une vue sur la ville de Baie-Comeau

Coriace, le maire de Baie-Comeau ira au front encore cette année pour défendre des dossiers qui lui tiennent à cœur (archives).

Photo : Serge Jauvin

Radio-Canada

Ville portuaire et industrielle, Baie-Comeau commence l’année 2020 avec des projets entamés qui restent à mener de front. Le maire Yves Montigny a présenté les dossiers prioritaires pour sa Ville au micro de l’émission Bonjour la Côte mardi.

Le coût des déboires du F.A.-Gauthier

En décembre dernier, le maire Montigny a rencontré le ministre provincial des Transports François Bonnardel, au sujet de l’impact des problèmes du traversier F.-A.-Gauthier sur l’économie de la ville.

Les citoyens de Baie-Comeau sont en colère, ils ont raison et moi aussi! Je l’ai très clairement manifesté au ministre Bonnardel

Yves Montigny, maire de Baie-Comeau

Yves Montigny raconte avoir présenté au ministre les chiffres justes de l’impact économique des aléas du bateau. [...] Quand tu sors les chiffres de Baie-Comeau seulement, parce que le quai il est à Baie-Comeau, faut pas se le cacher le bateau accoste à Baie-Comeau et à Godbout, l’impact il est là en premier et ça a été majeur, soutient le maire.

M. Montigny fera des interventions cette année pour que Baie-Comeau puisse recevoir des compensations.

Le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny , au quai de Baie-Comeau

Le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny , au quai de Baie-Comeau

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Cryptomonnaie

Le maire Montigny est toujours indigné de voir les tarifs d’Hydro-Québec aussi élevés pour l’Industrie de la Cryptomonnaie.

C’est scandaleux je vous le dis

Yves Montigny, maire de Baie-Comeau

Yves Montigny affirme qu'un autre projet vient de lui glisser entre les doigts. J’en ai mon voyage, on vient encore de perdre un investissement de la région pour une autre province au Canada parce qu'on vend de l’énergie à une autre province, s'indigne-t-il.

Le maire dit toujours être en contact avec des promoteurs qui seraient prêts à venir s’installer à Baie-Comeau si la réglementation changeait.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Politique municipale