•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrasement d’avion en Iran : veillée aux chandelles à Sherbrooke

Une personne allume une bougie devant des photos des victimes canadiennes de l'écrasement.

Une cinquantaine de personnes se sont réunies lundi, vers 17 h, en face de l’Hôtel de Ville de Sherbrooke, pour rendre un dernier hommage aux victimes de l’écrasement d’avion survenu mercredi dernier, à Téhéran

Photo : Radio-Canada / Fanny Lachance-Paquette

Radio-Canada

Une cinquantaine de personnes se sont réunies lundi, vers 17 h, en face de l’Hôtel de Ville de Sherbrooke, pour rendre un dernier hommage aux victimes de l’écrasement d’avion survenu mercredi dernier à Téhéran qui a 57 victimes canadiennes, dont un Sherbrookois.

L’événement a été organisé par Farnaz Abbassi, propriétaire du restaurant Persepolis et membre de la communauté iranienne à Sherbrooke depuis 2010. Elle se disait très émue de voir autant de personnes réunies.

Ce soir, l’incompréhension se mêle à la tristesse.

Steve Lussier, maire de Sherbrooke

On a reçu beaucoup de messages [après le drame]. Beaucoup ont montré leur intérêt de se réunir, pour être solidaires, ensemble, explique Mme Abbassi qui est originaire de la ville de Mashhad, dans le nord-est de l'Iran.

C’était très important de montrer notre solidarité aux deux communautés iranienne et sherbrookoise, continue Mme Abbassi.

Pour elle, cet élan de solidarité des Sherbrookois envers la communauté iranienne lui prouve qu’ils ne sont pas seuls ici.

Il y a un deuil qui va être très difficile à vivre et on veut être là pour les accompagner.

Marie-Claude Bibeau, députée fédérale de Compton-Stanstead et ministre de l’Agriculture

« Il est important de se serrer les coudes »

Devant la cinquantaine de personnes réunies devant l’Hôtel de Ville. C’est dans ces moments difficiles qu’il est important de se serrer les coudes et de se tendre la main, lance M. Lussier.

Beaucoup de Canadiens et d’Iraniens ont été tués. Toute notre communauté est affectée et je pense que c’est très important d’être ici, avec eux, pour leur dire qu’on les soutient, souligne Marie-Claude Bibeau, députée fédérale de Compton-Stanstead et ministre de l’Agriculture.

Maryam Hazini, membre de la communauté iranienne de Sherbrooke et copropriétaire du Café restaurant L situé sur la rue Frontenac, a perdu quatre membres de sa famille dans l’écrasement d’avion à Téhéran, mercredi dernier.

Tout comme Mme Abbassi, Mme Hazini était elle aussi très touchée de voir une cinquantaine de personnes se réunir pour soutenir des membres de la communauté iranienne. Merci à tout le monde, dit-elle, émue.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Engagement communautaire