•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première course de chiens attelés en Abitibi-Témiscamingue

Elyse Lessard attache une laisse et est debout devant deux chiens qui sont attachés par des courroies à un trâineau.

Elyse Lessard, co-propriétaire du chenil d'Aigubelle, attache ses chiens pour les entraîner à la course de traîneaux.

Photo : Radio-Canada / Emily Blais

Emily Blais

Les amateurs de course de chiens attelés se retrouveront les 7 et 8 mars prochains dans le quartier Mont-Brun de Rouyn-Noranda pour la première course de chiens de traineau origanisée dans la région.

Les organisateurs de l'événement attendent des passionnés de la province, mais aussi du nord-est de l'Ontario et des États-Unis.

Six chiens attelés à un traîneau attendent pendant que l'un d'entre eux se fait attacher à la laisse.

Des courses de trottinette de neige à deux chiens, traîneau à quatre et six chiens ainsi qu'une catégorie à nombre illimité de chiens auront lieu lors de la Course au mois de mars.

Photo : Radio-Canada / Emily Blais

À pied, avec une trottinette des neiges ou en traîneau, les sports canins sont populaires en Abitibi-Témiscamingue.

Pour la responsable des communications du Comité organisateur, il était logique d'organiser cette course, car des gens de la région se déplacent à l'extérieur pour faire des courses, et le climat d'ici est favorable. On a des équipes déjà équipées avec plusieurs chiens. On a quand même des catégories comme des trottinettes et le skijoring qui permettent à monsieur et madame Tout-le-Monde qui en font la fin de semaine de participer, soutient Josée Mayrand.

Elle estime qu'une distance allant jusqu'à 11,5 kilomètres pourra être parcourue pour cette première année.

Elyse Lessard se tient debout sur un traîneau tiré par quatre chiens et envoie la main à la caméra.

Elyse Lessard, co-propriétaire du chenil d'Aiguebelle, se prépare à l'entraînement avec ses chiens.

Photo : Radio-Canada / Emily Blais

La co-propriétaire du Chenil d'Aiguebelle, Elyse Lessard,prépare sa prochaine course prévue au Saguenay. Ses chiens pourront tout de même participer à la première course dans la région à Mont-Brun.

On va faire participer nos chiens avec nos employés qui auront la chance de vivre une expérience de course et de découvrir de nouveaux sentiers aussi, se réjouit-elle.

Les gens ont envie de faire quelque chose avec leur chien, quelque chose qui va apporter à leur chien, mais quelque chose qui va aussi leur apporter à eux, au niveau de la santé.

Elyse Lessard, co-propriétaire du Chenil d'Aiguebelle

Elyse Lessard a d'ailleurs remarqué un engouement autour du sport canin attelé.

La santé et le bien-être avant tout

Habituée à entraîner plusieurs chiens à la fois, Elyse Lessard conseille aussi ses clients pour assurer le bien-être de l'animal.

Faire du un à un avec son chien, c'est un autre monde, une autre façon d'apprendre, souligne-t-elle. Avec la demande, les gens qui avaient beaucoup de questions, on a monté une petite formation qu'on va pouvoir offrir aux gens. [...] Quand on arrive avec son harnais, qu'il (le chien) soit content. Que ce soit toujours associé à quelque chose de positif, alors il y a plein de petits trucs à mettre en place.

Lors d'une compétition ou pour le plaisir, Elyse Lessard rappelle qu'il faut avant tout aimer les chiens avant le sport.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Course de chiens de traineau