•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des rénovations de 1,2 M$ à la grande mosquée de Québec

Des travaux de 1,2 million de dollars sont en cours à la grande mosquée de Québec

Photo : Radio-Canada / Alexandre DUVAL

La grande mosquée de Québec telle que le monde entier l'a connue le 29 janvier 2017 ne sera bientôt plus la même. Des travaux de 1,2 million de dollars sont en cours pour agrandir le lieu de culte et revoir complètement son architecture.

Oubliez l'allure moderne du bâtiment, avec ses murs rougeâtres en stuc et sa façade vitrée. D'ici le début de l'été 2020, le Centre culturel islamique de Québec sera méconnaissable et beaucoup plus représentatif de sa vocation de lieu de culte.

C'est un élément de réconfort, explique Mohamed Labidi, l'un des administrateurs du Centre qui abrite la mosquée, en faisant référence à l'attentat de 2017 qui a fauché la vie de six hommes.

Croquis de la grande mosquée de Québec, une fois les travaux terminés

Croquis de la grande mosquée de Québec, une fois les travaux terminés

Photo : Grande mosquée de Québec

Après tout ce qu'on a vécu, il faut vivre des moments heureux, donc ça va être un des moments heureux pour la communauté de célébrer une mosquée qui va être plus grande, qui va accepter plus de fidèles, qui va répondre à nos besoins, qui sera sécuritaire.

Mohamed Labidi, administrateur du Centre culturel islamique de Québec

Une fois revampé, le bâtiment pourra accueillir environ 300 fidèles de plus. Une salle multifonctionnelle sera construite au sous-sol. La salle de prière des hommes sera agrandie au rez-de-chaussée et le nombre de sorties de secours sera doublé.

Un homme prie à la grande mosquée de Québec

La salle de prière des hommes, au rez-de-chaussée de la grande mosquée de Québec

Photo : Radio-Canada / Alexandre DUVAL

Quant au premier étage, il abritera trois salles de cours de plus pour les enfants qui y étudient l'arabe et le coran.

À l'extérieur, les changements seront tout aussi évidents, à commencer par la construction d'un minaret. Son design fera volontairement écho à celui du clocher de l'ancienne église Notre-Dame-de-Foy, située de l'autre côté de la rue.

L'ancienne église Notre-Dame-de-Foy, à Québec

L'ancienne église Notre-Dame-de-Foy, à Québec

Photo : Radio-Canada / Alexandre DUVAL

Kamel Kheroua, qui a agi comme conseiller en architecture dans le dossier, souligne que l'idée est de créer une sorte de lien entre ces deux lieux de culte, bien qu'ils appartiennent à des religions différentes.

Les deux portes principales de la mosquée seront aussi beaucoup plus somptueuses qu'à l'heure actuelle. Au niveau de chaque entrée, on a un style mauresque, si vous voulez, pour marquer un peu l'entrée, explique M. Kheroua.

Kamel Kheroua devant la grande mosquée de Québec en rénovation

Kamel Kheroua, conseiller en architecture pour le projet de rénovation à la grande mosquée de Québec

Photo : Radio-Canada / Alexandre DUVAL

Priorité à la sécurité

Même si le projet d'agrandissement était dans les cartons avant l'attentat du 29 janvier 2017, M. Labidi soutient que la priorité est accordée au renforcement de la sécurité.

Vous savez que la façade était en verre donc on veut la changer avec [de la] maçonnerie et avec des portes qui sont plus sécuritaires, indique-t-il.

Mohamed Labidi, membre du conseil d'administration du Centre culturel islamique de Québec

Mohamed Labidi, membre du conseil d'administration du Centre culturel islamique de Québec

Photo : Radio-Canada / Alexandre DUVAL

D'ailleurs, depuis le début des travaux le 9 octobre dernier, deux sorties d'urgence ont été ajoutées au rez-de-chaussée. L'agrandissement des lieux favorisera aussi une circulation plus fluide des fidèles.

Compter sur la générosité

Comme le Centre culturel islamique de Québec compte uniquement sur des dons pour réaliser ses travaux, une campagne de sociofinancement a démarré il y a quelques semaines sur le site CanaDon.org.

L'objectif est de recueillir 500 000 $ d'ici le 30 juin prochain, afin de compléter le montage financier de 1,2 million de dollars.

On a fait nos devoirs avant, donc on a déjà un bon montant qui est dans nos coffres. Ça permet de commencer les travaux et de les poursuivre, indique M. Labidi.

Ces investissements s'ajoutent à ceux du futur cimetière musulman de Québec, la vente du terrain n'ayant été officialisée qu'en décembre dernier entre la Ville de Québec et le Centre culturel islamique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Architecture