•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La saison 2 de M’entends-tu? ira plus en profondeur dans les drames des personnages

Une femme à l'air inquiet est debout dehors avec un sac à dos.

Eve Landry incarne le personnage de Carolanne dans « M'entends-tu ».

Photo : Télé-Québec

Radio-Canada

La deuxième saison de M’entends-tu?, présentée lundi soir à Télé-Québec, sera l’occasion de plonger plus en profondeur dans l'univers respectif d’Ada, de Fabiola et de Carolanne, les trois héroïnes de la série.

Rappelons que la première saison de M’entends-tu? a su toucher une corde sensible en évoluant dans un quartier défavorisé et en traitant de résilience, d’amitié, de relations familiales difficiles, de violence, d’entraide et de pauvreté. Les personnages, forts de leur authenticité, ont offert une fiction tout en montagnes russes, alternant entre humour et drame.

Cette nouvelle saison en 10 épisodes emmènera l'auditoire dans un univers un peu différent de celui de la première saison, où le trio féminin était présenté comme une entité. Chacun des trois premiers épisodes s'intéressera à un seul personnage à la fois.

Deux ans après les événements de la première saison, on fera d’abord le point sur la vie d’Ada (Florence Longpré), qui apprivoise la solitude et l’isolement. On suivra ensuite Fabiola, qui avance dans sa nouvelle vie professionnelle, tout en s’occupant seule de Bébé, et finalement, Carolanne (Eve Landry), prise dans un cycle de violence conjugale.

Trois femmes présentées dans trois lieux différents.

Florence Longpré, Eve Landry et Mélissa Bédard dans « M'entends-tu? »

Photo : Télé-Québec

C’était important pour les autrices de bien statuer que maintenant, les filles, elles sont là, vous les retrouvez dans cet état-là, et dans l’épisode 4, on poursuit où elles vont, a expliqué la comédienne Eve Landry, en entrevue à l’émission Tout un matin.

Dans la saison 1, je dirais qu’on a vraiment misé sur l’unité du trio. [...] Maintenant, on redécouvre ces filles là où elles en sont deux ans après, qui elles sont, qu’est-ce qu’elles sont devenues, et qu’est-ce qu’elles font toutes seules. Elles arrivent à vivre toutes seules, et on se rend compte que ce n’est pas si évident pour elles.

Eve Landry, comédienne

Parler de violence conjugale

Carolanne, qui était plus discrète lors de la première saison, se révélera un peu plus au public. Le personnage interprété par Eve Landry dévoilera une plus grande vulnérabilité, ce qui a demandé beaucoup d’efforts à la comédienne, selon ce qu'elle a expliqué dans un épisode spécial sur les coulisses du tournage, diffusé le 6 janvier.

Selon Eve Landry, la compassion pour les victimes de violence est au cœur de son travail.

Il n’y a pas une seule journée sur le plateau de tournage où on n’a pas pensé à ces victimes, à ces femmes. Il n’y a pas une journée où elles ne nous ont pas accompagnées là-dedans. [...] Le processus est tellement long pour se sortir de ce cycle-là que je pense que tous les moyens sont bons pour aller rejoindre ces femmes. « M’entends-tu? » est un de ces moyens.

Eve Landry

Un succès signé M’entends-tu?

La première saison a gagné de nombreux prix Gémeaux, en plus du prix de la meilleure comédie au festival Série mania et de la meilleure série dramatique de fiction tournée dans une autre langue que l’anglais au Festival international des médias de Banff.

Outre les prix, le succès se mesure dans la déferlante de commentaires positifs qu’ont reçus les principales comédiennes ainsi que les artisans et artisanes de la série.

On ne s’attendait pas à ce que ce soit un succès monstre comme ça. Je m’en fais parler tous les jours depuis que la saison 1 est sortie. Ça n’a pas de bon sens, s'enthousiasme la comédienne et chanteuse Mélissa Bédard, en entrevue avec la chroniqueuse culturelle Catherine Richer. C’est le fun que les gens aient accueilli une série comme ça, parce que c’est une série qui reflète une belle partie de la société dont on ne parle pas assez souvent.

Ce qui m’a le plus surpris, ce sont les personnes âgées. Je m’étais dit que ce n’était pas le public cible, ça sacre beaucoup, on fait plein de niaiseries… et c'est capoté le nombre de femmes de 60 ans et plus qui m’écrivent des messages pour me dire : “C’est ma vie que vous racontez, c’est ce que j’ai vécu”, “Ma mère était seule”, “Mon père nous a élevés seul” ou “Il y avait de la violence”. Ça me touche comme ça n'a pas de bon sens.

Mélissa Bédard, chanteuse et comédienne
Une femme vêtue d'une robe jaune chante dans une église.

Mélissa Bédard incarne Fabiola dans la série « M'entends-tu? »

Photo : Télé-Québec

La série M’entends-tu? est une première expérience de jeu pour Mélissa Bédard, participante à Star académie en 2012. Débutante mais talentueuse, la comédienne a su jouer le rôle de Fabiola en puisant dans son expérience personnelle; elle aussi a élevé seule un enfant en étant dans le besoin et en fréquentant les banques alimentaires.

J’étais encore aux études quand je suis tombée enceinte de ma fille. Donc, c’est de lâcher l’école, avec un salaire moindre, se rappelle-t-elle. Ç'a été un casse-tête plus difficile que je l’aurais pensé quand j’ai dit : “Oui, je fonce là-dedans à pleine tête.” Mais en même temps, c’était tellement un désir d’avoir Laylia qu’après coup, je n’ai jamais regretté.

Le tournage de la deuxième saison a eu lieu l'été dernier. Une troisième saison est déjà prévue, selon ce qui a été confirmé dans l’épisode spécial sur les coulisses.

Les trois premiers épisodes de la deuxième saison seront diffusés en rafale lundi soir à compter de 22 h sur les ondes de Télé-Québec, en plus d’être offerts sur le web. La série est une création de la comédienne Florence Longpré, qui coécrit avec Pascale Renaud-Hébert. La réalisation est assurée par Charles-Olivier Michaud.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Télé

Arts