•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La neige fait le bonheur des skieurs

Des skieurs et un remonte-pente.

La station du Mont-Édouard était exceptionnellement ouverte pour le public lundi.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Comme le dit l'adage, le malheur des uns fait le bonheur des autres. Si la neige a mené la vie dure aux conducteurs, lundi, elle a enchanté les amateurs de sports de glisse.

En ce début de semaine, le Mont-Édouard était même exceptionnellement ouvert au grand public, ce qui a fait la joie de bien des skieurs et planchistes.

Le nombre de centimètres de neige tombés sur L'Anse-Saint-Jean durant la fin de semaine a atteint 35.

En voyant tomber pareille bordée, les responsables de la station de ski ont immédiatement flairé la bonne affaire.

Habituellement, les pentes ne sont pas accessibles au grand public le lundi, a expliqué la coordonnatrice du marketing, Marie-Ève Carrier.

Les amateurs de sports de glisse ont cependant eu accès à ce vaste terrain de jeu en plein air en tout début de semaine.

On a décidé d'ouvrir au public au complet parce qu'il est tellement tombé de neige en fin de semaine. Alors qu'à travers le Québec, il tombait de la pluie, ici, il tombait de la neige. On a décidé d'en faire profiter toute la clientèle.

Marie-Êve Carrier, coordonnatrice du marketing au Mont-Édouard

Ce choix a ravi les skieurs et les planchistes rencontrés au pied des pistes et dans la cafétéria.

C'est la première fois qu'on a une si grosse bordée. Ça nous a fait plaisir de skier dans la poudreuse.

Une skieuse

En fin d'avant-midi, 120 billets journaliers avaient déjà trouvé preneurs.

Leurs acheteurs venaient s'ajouter aux détenteurs de laissez-passer saisonniers ainsi qu'à environ 90 jeunes athlètes d'élite qui participaient à des camps d'entraînement au Mont-Édouard.

Comme la totalité des 32 pentes était ouverte et que les sous-bois étaient aussi accessibles, tout le monde avait les coudées franches pour s'amuser ou encore pour se perfectionner.

C'est la première fois qu'on vient un lundi et que c'est ouvert au public. Normalement, on a l'habitude d'avoir les pistes réservées pour nous et de faire nos entraînements seuls malgré que le public ne nous dérange pas du tout.

Jean-Louis Weil, entraîneur-chef au Sommet Olympia de Piedmont

Comme l'idée de rendre les pistes accessibles au grand public le lundi a été accueillie avec enthousiasme, cette exception pourrait peut-être un jour devenir la règle. Toutefois, ce scénario ne se concrétisera pas dans un horizon rapproché.

Pour le moment, on n'est pas encore prêt au plan organisationnel.

Marie-Êve Carrier, coordonnatrice du marketing au Mont-Édouard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Ski et surf des neiges