•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Amos se dirige vers un record d'opérations de déneigement

La pelle d'une déneigeuse en gros plan, tout près du bord de la route.

Amos s'approche déjà d'une saison record pour le déneigement. (archives)

Photo : Radio-Canada / Emily Blais

Marc-André Landry

La Ville d'Amos se dirige vers une autre saison record pour ses opérations de déneigement.

En date du 9 janvier 2020, quelque 4 773 voyages de neige ont été transportés depuis le début de l'hiver, soit presque 1 000 de plus qu'à pareille date l'an dernier.

Si la tendance se maintient, Amos devrait éclipser le record de 16 636 voyages de neige établi il y a un an. À l'opposé, l'hiver 2006-2007 avait été le moins occupé des 15 dernières années, avec 4 331 voyages.

Le directeur du Service des travaux publics, Mario Grenier, explique que toute cette neige cause des maux de tête aux employés municipaux pour garder les rues plus larges dans les secteurs résidentiels.

Le fait qu’il y a de la neige presque tous les jours nous complique les choses, note-t-il. On s’attaque aux bancs de centre, mais quand on a fini, il faut quasiment recommencer. On accélère la cadence cette semaine et on vise à être capable de ramasser les bancs de côté la semaine prochaine, pour faire au moins une tournée du secteur résidentiel et éviter ce qu’on a vécu l’an passé quand les rues étaient devenues trop étroites.

Amos affirme aussi avoir modifié ses opérations dans ses dépôts à neige, pour éviter que ceux-ci ne débordent. L'utilisation d'une souffleuse sur le site permet d'empiler davantage de neige dans un même espace, selon Mario Grenier.

La Ville d'Amos rappelle enfin à la population l'importance du respect de la réglementation pour faciliter ses opérations de déneigement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Conditions météorologiques