•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le tournoi de hockey Fer-O prend de l’ampleur

Cinq joueuses de hockey, âgées entre 6 et 8 ans, attendent sur la patinoire.

Le tournoi de hockey Fer-O prend de l’ampleur et étend ses activités jusqu'à Port-Cartier (archives).

Photo : Radio-Canada / Mathieu Boudreault

Radio-Canada

Le 43e tournoi de hockey Fer-O accueillera cette année 84 équipes, soit 18 de plus que l'an passé. Alors que le tournoi se tient traditionnellement à Mani utenam et à Sept-Îles, des parties auront lieu à l'aréna de Port-Cartier cette année pour combler les besoins en temps de glace.

Normand Côté, vice-président hockey pour l'organisation, se félicite de la popularité du tournoi. Il estime toutefois que celui-ci est près d'atteindre sa capacité maximale.

On est vraiment serré partout, on est au maximum présentement.

Normand Côté, vice-président hockey pour du tournoi Fer-O

Faire les horaires de temps de glace a été tout un casse-tête pour les organisateurs. C'était tout un défi cette année. On s'est retrouvé avec 18 équipes de plus que l'année passée pis on n’a pas plus d'arénas de disponibles. Tous les arénas sont pleins, pis on commence à jouer à 7 h le matin pis on finit à 23 h le soir, explique M. Côté.

162 parties sont prévues à l'horaire entre le 22 et le 26 janvier.

Quatre représentants du tournoi pendant une allocution.

Une conférence de presse avait lieu lundi matin pour annoncer la programmation du tournoi.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Lachapelle

Des efforts pour la diversité

L'organisation du tournoi entend continuer ses efforts pour favoriser la diversité au sein du tournoi, notamment en mettant le hockey féminin en valeur.

Le vice-président du tournoi, Arlain Labrie, espère que le choix de la hockeyeuse professionnelle Ann-Sophie Bettez, à titre de présidente d'honneur du tournoi, stimulera la présence féminine au sein de l'événement.

On a Ann-Sophie Bettez, une joueuse canadienne qui a fait ses départs ici à Sept-Îles, qui a joué au tournoi Fer-O alors pour nous ça met beaucoup en valeur l'aspect féminin au sein du hockey, raconte le vice-président du tournoi.

Les filles veulent jouer de plus en plus au hockey.

Arlain Labrie,vice-président du tournoi

Les efforts de l'organisation pour favoriser la présence de joueurs et d'équipes autochtones semblent également porter leurs fruits. Cette année, près de 20 % des équipes inscrites au tournoi sont autochtones.

Avec les informations de Nicolas Lachapelle

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Hockey mineur