•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coudre des couvertures pour des milliers de déplacés dans le monde

Un homme et une femme debout dans un bureau tenant une photo et une couette.

Allison Zacharias, à gauche, affiche l'une des couvertures qui seront envoyées à l'étranger dans le cadre des efforts de secours du CCM, tandis que Vurayayi Pugeni tient une photo d'Emily, qu'il a rencontrée dans un camp de réfugiés au Malawi l'année dernière.

Photo :  (Darren Bernhardt / CBC)

Radio-Canada

Le 18 janvier, le Comité central mennonite (CCM) organise le Great Winter Warm-Up, une activité visant à coudre à la main 6500 couvertures dans toute l’Amérique du Nord pour des personnes déplacées en raison de guerre ou de sinistre dans le monde.

À Winnipeg, le plus grand rassemblement de bénévoles manitobains se tiendra à l’église mennonite Brethren de North Kildonan. Les organisateurs espèrent confectionner 300 couvertures.

Pour participer, il faut s’inscrire à l’avance. Pour ceux qui préfèrent le faire à leur propre rythme à la maison, les couvertures finies peuvent être déposées au siège social du CCM, situé au 134, Plaza Drive, le 18 janvier, de 10 h à 16 h.

Le site web du CCM comprend une section sur les caractéristiques des couvertures et une série de vidéos en trois parties sur la façon d’en fabriquer.

La couture à la main est recommandée pour les enfants de 10 ans et plus, mais pour les plus jeunes, des activités seront également offertes dans les locaux de l'église.

Deux hommes assis à une table qui font de la couture à la main.

Warren Tyson, à gauche, et Orlando Vasquez, à droite, nouent des couettes lors de l'Assemblée de la Conférence mondiale mennonite en 2015.

Photo : Fournie par / Adam Sensamaust / MCC

Selon le directeur régional du CCM pour l’Afrique australe, Vurayayi Pugeni, ce geste est très important. C'est non seulement une occasion de rencontre pour les participants, mais il envoie un message aux personnes dans le besoin qu’elles ne sont pas oubliées.

En 2019, 53 000 couvertures ont été envoyées à des personnes dans le besoin, qui les utilisent, entre autres, comme couvre-lits, diviseurs de chambre, tapis, rideaux et matelas.

Quand je vois des gens faire ces couvertures, je pense immédiatement aux sourires sur le visage des gens, dit M. Pugeni. Les gens du monde entier les apprécient et leur en sont très reconnaissants.

 Une femme toute souriante qui tient une pile de couettes entre les mains.

Fanus Premilus porte la couverture qu'elle a reçue après un tremblement de terre dans la communauté haïtienne de Bingo, en 2018.

Photo : Annalee Giesbrecht / MCC

M. Pugeni raconte qu'il a rencontré une femme nommée Emily et ses neuf enfants dans un camp de réfugiés au Malawi qui avaient fui le conflit au Burundi sans aucun bien. Leur nouvelle couverture est d’une valeur inestimable, dit-il.

Pour cette famille, ajoute-t-il, ce morceau de tissu symbolise l’amour et le réconfort.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Pauvreté