•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début de l'enquête préliminaire de Gregory Fertuck

Gregory Fertuck et sa femme, Sheree Fertuck.

Gregory et Sheree Fertuck photographiés lors de leur mariage à Puerto Vallarta, au Mexique, en 1991.

Photo : Courtoisie de Teaka White

Radio-Canada

L'enquête préliminaire dans le dossier de Gregory Fertuck, accusé de meurtre au premier degré de sa femme, Sheree Fertuck, et d’indignité envers un cadavre humain, commence lundi à Saskatoon. La Couronne doit démontrer qu’elle a suffisamment de preuves pour intenter un procès, sans quoi les accusations contre M. Fertuck peuvent être retirées.

Je crois que toute la famille est heureuse que nous en soyons arrivés là et que l'enquête préliminaire se déroule, souligne Teaka White, la soeur de Sheree Fertuck. Nous avons attendu quatre ans.

Sheree Fertuck est portée disparue depuis le 7 décembre 2015, lorsque sa camionnette a été retrouvée abandonnée dans une gravière près de Kenaston, en Saskatchewan.

En juin 2019, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a formellement inculpé Gregory Fertuck de meurtre au premier degré et d’indignité envers un cadavre humain concernant la mort présumée de sa femme. La police fédérale a utilisé la méthode d’enquête controversée appelée Mr. Big afin d’en arriver à déposer des accusations contre M. Fertuck.

Pendant l'enquête préliminaire, qui se déroulera cette semaine, la Couronne présentera des preuves qui sont cruciales pour elle. Cependant, cette information pourrait être frappée d'une ordonnance de non-publication, qui interdit aux médias de rapporter certains renseignements présentés en cour.

Teaka White veut en savoir davantage sur la façon dont la GRC a mené son opération « Mr. Big » sur Gregory Fertuck. Bravo aux gens qui ont mené l'opération, et pour le temps et l’effort investis dans une enquête comme celle-là pour une seule personne, ajoute-t-elle.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Procès et poursuites