•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Diplôme d’études secondaires en Saskatchewan : un comité fournira des recommandations

Gordon Wyant, vice-premier ministre du gouvernement de la Saskatchewan.

Le ministre de l'Éducation de la Saskatchewan, Gordon Wyant, croit que la création du comité permettra de mieux répondre aux besoins des élèves de la maternelle à la 12e année.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une vingtaine de personnes liées au milieu de l’éducation en Saskatchewan se réuniront mercredi, afin de formuler des recommandations à la province au sujet des programmes d’études et des exigences pour l’obtention du diplôme d’études secondaires.

Le groupe sera composé d’enseignants, d’intervenants du secteur économique, de membres du ministère de l’Éducation, de représentants des divisions scolaires et du milieu postsecondaire ainsi que de parents.

Il est important que nous entendions [tous ces intervenants] sur ce que les élèves doivent apprendre en classe pour réussir, indique dans un communiqué le ministre de l’Éducation de la Saskatchewan, Gordon Wyant. J’ai hâte d’entendre les recommandations du comité.

Le comité aura un mandat de trois ans, précise le gouvernement provincial.

Deux membres du réseau scolaire fransaskois seront amenés à faire entendre leur point de vue sur les programmes et les exigences liées à l’obtention du diplôme d’études secondaires.

Il s’agit du membre du conseil d’administration de l’Association des conseillères et des conseillers scolaires de la province (SSBA), Martin Prince, et de la conseillère pédagogique du Conseil des écoles fransaskoises (CEF), Rosalie Lizée.

La première rencontre du comité cette semaine s’inscrit dans la volonté du gouvernement d’améliorer le système d’éducation dans la province.

En novembre, la province a créé un autre comité afin d’élaborer une stratégie provinciale sur la taille et la composition des classes de la maternelle à la 12e année en pleine négociation d’une nouvelle convention collective avec la Fédération des enseignants de la Saskatchewan. Cette dernière demandait depuis plusieurs mois la création d’un tel comité.

Le directeur général du Conseil des écoles fransaskoises (CEF), Ronald Ajavon, s’était réjoui d’une telle initiative, ajoutant qu’il s’agissait d’une occasion pour le réseau scolaire fransaskois de faire part à la province des réalités spécifiques qui concernent la francophonie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !