•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un « succès immédiat » pour le laissez-passer universitaire

Des autobus du RTC dans le trafic.

Photo : Radio-Canada / Olivia Laperrière-Roy

Louis Gagné
Mis à jour le 

Le laissez-passer universitaire (LPU) a généré plus de 1,7 million de déplacements au cours de sa première session d’existence. Un « succès indéniable » qui a eu des répercussions sur l’achalandage étudiant et sur la circulation autour du campus de l’Université Laval, soulignent ses promoteurs.

Les cinq partenaires du LPU ont fait le point lundi sur les débuts du nouveau titre de transport, en vigueur depuis le 1er septembre.

Au cours de la session d’automne, 24 900 LPU ont été mis en circulation. Cet hiver, 3000 étudiants supplémentaires y auront accès.

Le LPU est un titre de transport pour les étudiantes et les étudiants inscrits à temps complet à l’Université Laval donnant un accès illimité aux services des deux sociétés de transports, RTC et STLévis et des services de la Société des traversiers du Québec entre Québec et Lévis.

Source : Université Laval

L’Université Laval affirme avoir déjà constaté une réduction du trafic automobile aux abords du campus à l’heure de pointe, en particulier le matin.

Ces résultats sont extrêmement encourageants  et nous permettent déjà de nous réjouir du succès immédiat qu'a connu la formule, a indiqué Robert Beauregard, vice-recteur exécutif et vice-recteur aux études et aux affaires étudiantes de l'Université Laval.

Il a rappelé que le nombre de vignettes de stationnement vendues avait diminué de 21 % au cours de l’automne chez la population étudiante.

Rémy Normand et Robert Beauregard debout, côte à côte, écoutent l’introduction d’une conférence de presse.

Le président du RTC, Rémy Normand, et le vice-recteur exécutif et vice-recteur aux études et aux affaires étudiantes de l’Université Laval, Robert Beauregard.

Photo : Radio-Canada

Le président du Réseau de transport de la capitale (RTC), Rémy Normand, s’est également dit « très satisfait » des résultats du LPU.

Achalandage étudiant

Il rapporte que le RTC a constaté une hausse de l’achalandage étudiant de 16 %, tous titres de transport confondus, au cours de la session d’automne.

Sur les 29 100 étudiants qui étaient admissibles au LPU, 86 % se le sont procuré et 94 % des détenteurs du laissez-passer l’ont utilisé au moins une fois.

À lui seul, le RTC a enregistré 1,6 million de montées avec le LPU. Cela représente en moyenne 70 déplacements par session par étudiant.

Le nombre de montées totales enregistrées avec le LPU a augmenté de façon constante entre septembre et novembre [...] C’est un succès indéniable, s’est réjoui M. Normand.

De son côté, la Société de transport de Lévis a observé une progression de 40 % du nombre de descentes quotidiennes aux arrêts sur le campus universitaire à l’automne 2019, par rapport à la même période en 2018.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Transport en commun