•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Collision avec un autobus: l'identité de la victime dévoilée

Une scène d'accident.

La voiture a heurté l'autobus de plein fouet.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Savoie-Soulières

Radio-Canada
Mis à jour le 

Le conducteur d'une automobile a perdu la vie lors d'une collision avec un autobus scolaire, lundi matin, sur la route 169 entre Saint-Henri-de-Taillon et Saint-Coeur-de-Marie.

Il s'agit de Dave Tremblay, 22 ans, originaire de Saint-Henri-de-Taillon.

La collision est survenue vers 7 h 35 lundi matin. Pour une raison encore inconnue, le conducteur aurait dévié de sa voie avant de heurter de plein fouet l'autobus scolaire qui arrivait en sens inverse. Le conducteur de l'autobus a également été blessé.

À bord de l'autobus, une trentaine de jeunes qui prenaient place, qui ont tous été pris en charge à bord d'un autre autobus puis tous conduits au centre hospitalier pour être évalués par des professionnels. Sur place, on ne parle d'aucun blessé majeur dans la collision heureusement, que des blessés mineurs.

Stéphane Tremblay, Sûreté du Québec

En début d'après-midi, trois jeunes étaient toujours à l'hôpital d'Alma. Certains élèves ont souffert d'un choc nerveux et d'autres blessures mineures.

Les 25 élèves étaient en route vers les écoles secondaires Jean-Gauthier et Camille-Lavoie ainsi que les pavillons Wilbrod-Dufour et Damase-Boulanger.

Un autobus scolaire renversé dans le fossé avec des véhicules d'urgence  tout près.

L'autobus a été happé de plein fouet, avec 32 élèves à bord.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Savoie-Soulières

L'onde de choc a été ressentie à la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean, où une cellule de crise a été mise sur pied.

Donc au cours des prochains jours on va avoir des gens, on va avoir nos équipes habituelles, puis du soutien en cas de besoin pour supporter tout le monde, supporter les jeunes qui ont été impliqués dans ce triste accident-là, mais aussi supporter les autres élèves, parce que la victime de l'accident était connue du milieu. C'est un jeune qui est connu d'élèves qui fréquentent encore l'école. Donc, les jeunes sont ébranlés un peu partout.

Christine Flaherty, directrice générale adjointe, Commission scolaire du Lac-Saint-Jean

Un détour a été en place via le chemin Saint-François durant quelques heures. La Sûreté du Québec souligne que plusieurs sorties de route ont été constatées sur le trajet du détour.

La circulation a maintenant repris sur la route 169, près du chemin d’accès vers la plage Wilson.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Accidents et catastrophes