•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les femmes à l’assaut des sentiers de motoneige

Une femme se trouve sur une motoneige au milieu de la forêt.

Dès que l'occasion se présente, Valérie Maltais enfourche avec enthousiasme sa motoneige.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Jonquiéroise Valérie Maltais adore la motoneige, un loisir qu’elle pratique depuis son enfance. Quand elle était petite, il lui arrivait très rarement de croiser d’autres filles durant les nombreuses randonnées qu’elle effectuait avec son père. Par contre, elle constate que la situation est en train de changer.

Cette jeune femme remarque, en effet, qu’elle a de plus en plus de compagnie féminine dans les sentiers.

L’un des copropriétaires d’Évasion Sport, un commerce de véhicules récréatifs de Laterrière, abonde dans le même sens qu’elle.

Denis Gagnon raconte que depuis quatre ou cinq ans, le marché de la motoneige a changé.

Ce commerçant d’expérience soutient qu’il sert désormais fréquemment des clientes tenant mordicus à acheter leurs propres motoneiges.

Il se rappelle qu’auparavant, il vendait plutôt des engins à deux places et que les femmes ne se retrouvaient généralement pas aux commandes de ces véhicules récréatifs.

Or, selon M. Gagnon, l’engouement pour ces motoneiges volumineuses a décliné dans un passé récent.

Ça évolue. C’est bien correct, rapporte-t-il.

Par contre, il souligne qu’encore aujourd’hui, les engins offerts aux hommes et aux femmes sont sensiblement pareils.

Cependant, Mme Maltais note que dans les lignes de vêtements, il y a désormais de plus en plus de choix pour la gent féminine.

Cette évolution lui semble logique.

La clientèle est là. Puis, les femmes aiment ça acheter du beau linge et de jolis accessoires, observe-t-elle.

Sur la base des entrevues de Mélanie Patry et de Flavie Villeneuve

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Motoneige