•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Chaudière sous surveillance à Beauceville après un mouvement de glaces

La rivière Chaudière.

Des mouvements de glaces ont placé les autorités sur le qui-vive, dimanche matin.

Photo : Radio-Canada / Vincent Archambault Cantin

Radio-Canada

« Un important mouvement de glaces » place à nouveau les résidents de Beauceville sur le qui-vive. La municipalité invite la population à demeurer vigilante et à suivre le système de surveillance.

Selon la direction générale de la Municipalité de Beauceville, des glaces se sont détachées du côté de Notre-Dame-des-Pins, municipalité voisine se trouvant en amont de la rivière Chaudière.

Par mesure préventive, nous invitons les gens demeurant près de la rivière Chaudière à se préparer à toute éventualité, dû aux mouvements de glace présentement en cours, a indiqué la Municipalité dans un message à la population sur les réseaux sociaux.

La rivière Chaudière.

Les autorités sont aux aguets.

Photo : Radio-Canada / Vincent Archambault Cantin

Le service de sécurité incendie surveille de près la situation.

Beauceville a subi des inondations majeures au printemps dernier en raison des glaces. La municipalité a également subi des inondations en hiver en raison d'embâcles.

Inquiétudes à Notre-Dame-des-Pins

À Notre-Dame-des-Pins, les résidents ont vu le niveau de l'eau monter. Depuis 10 h 30, on est un peu en alerte avec la sécurité civile, il y a un poste de commandement à Saint-Georges, a indiqué la mairesse, Lyne Bourque.

L'importance quantité de pluie reçue samedi et le redoux sont à l'origine du mouvement de glaces. Malgré tout, la municipalité se veut rassurante. On suit ça de près, mais ce n’est pas encore alarmant, a précisé Mme Bourque.

Tous les riverains ont été avisés de faire attention, de surveiller, de sortir leurs choses du sous-sol, mais pour le moment il n’y a personne d’inondé.

Lyne Bourque, mairesse de Notre-Dame-des-Pins

Un embâcle a aussi été observé à Notre-Dame-des-Pins. On se demande tout le temps comment la rivière va réagir. Au printemps, si l’embâcle reste là, il va se produire quoi? Donc, il va falloir qu’on regarde pour l’avenir aussi, a ajouté la mairesse.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !