•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Neige à profusion et forts vents dans l’Est-du-Québec

Deux voitures traversent la tempête à Rimouski.

La chaussée est enneigée et la visibilité est réduite dans plusieurs secteurs du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie.

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Dereck Doherty

L’Est-du-Québec est touché par une autre dépression dimanche, générant sur sa route d'importantes précipitations de neige et de forts vents. La Côte-Nord se trouve toutefois légèrement épargnée.

Les conditions se sont dégradées au cours de la journée et plusieurs secteurs de l’est de la province ont fait l’objet d’un avertissement de neige ou de tempête hivernale.

D'autres régions de la province se sont d'ailleurs vues confrontées à des conditions météorologiques difficiles au cours des dernières heures.

Selon les prévisions d’Environnement et Changement climatique Canada, la région comprenant le Kamouraska, Rivière-du-Loup, Pohénégamook et Trois-Pistoles devrait recevoir des accumulations importantes de l’ordre de plus de 25 centimètres de neige au cours de la journée.

Plus à l’est, le secteur allant de Rimouski à Mont-Joli pourrait recevoir entre 15 et 25 centimètres de neige, les forts vents causant de la poudrerie par endroits.

Une déneigeuse au travail à Rimouski.

La visibilité est réduite dans plusieurs secteurs dans l'Est.

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

C’est le même son de cloche pour les secteurs d’Amqui et de la vallée de la Matapédia, et ce, jusqu’à Gaspé et Percé, où les accumulations de neige devraient également osciller entre 15 et 25 centimètres.

Du côté de la Côte-Nord, les accumulations devraient être moins importantes, selon les prévisions de l'agence. On attend environ 5 centimètres de neige à Sept-Îles et entre 5 et 10 centimètres à Baie-Comeau avec des rafales à 50 km/h.

Circulation difficile

Les conditions météorologiques qui sévissent rendent les conditions routières particulièrement difficiles dans les secteurs de l'Est-du-Québec se trouvant au sud du fleuve Saint-Laurent.

La chaussée de l'autoroute 20 est enneigée et la visibilité est réduite entre La Pocatière et le secteur du Bic à Rimouski, à un point tel que la route est dans les deux directions depuis le kilomètre 503 à Rivière-du-Loup jusqu'à Notre-Dame-des-Neiges, et ce, pour une durée indéterminée, selon le ministère des Transports du Québec.

Par ailleurs, l'autoroute Jean-Lesage est fermée entre Montmagny et Lévis en raison de conditions météorologiques.

La circulation se faisait d'ailleurs en convoi dans les deux directions en fin d'après-midi sur la route 132 entre Le Bic et Notre-Dame-des-Neiges, et ce, en raison des conditions météorologiques difficiles.

La visibilité est réduite et la chaussée de la route 132 est également enneigée, en particulier entre Métis-sur-Mer et Trois-Pistoles ainsi que sur la Côte-de-Gaspé.

Un peu plus à l'est, la plupart des routes de juridiction provinciale de la Gaspésie sont enneigées.

Soyez prêt à composer avec des conditions routières changeantes qui se détériorent rapidement, avertit Environnement et Changement climatique Canada, demandant aux automobilistes d’évaluer la possibilité de retarder leurs déplacements non essentiels.

Une rue enneigée et désertée.

Le centre-ville de Matane sous la neige dimanche

Photo : Radio-Canada / Marie-Jeanne Dubreuil

Sur la Côte-Nord, la circulation est interdite aux véhicules lourds sur la 138 entre Tadoussac et Forestville. La 172 est également fermée aux véhicules lourds entre Tadoussac et Sacré-Cœur.

Les traversées entre Tadoussac et Baie-Sainte-Catherine se feront aux 40 minutes jusqu'à nouvel ordre, en raison des conditions météo.

Par ailleurs, les vols qui étaient prévus dimanche à 10 h 30 de Mont-Joli et à midi de Sept-Îles ont été annulés.

Pas que des mécontents

La neige ne fait pas que des mécontents : des motoneigistes en profitent pour sortir leur équipement à Rimouski après un lent début de saison dans la région. À la minute où les conditions sont bonnes pour nous, on y va, affirme Sabin Bérubé, alors qu'il remplit le réservoir à essence de sa motoneige.

Sabin Bérubé avec son équipement de motoneige faisant le plein d'essence.

Sabin Bérubé avait hâte de pouvoir profiter de sa motoneige.

Photo : Radio-Canada

Mikaël Rhéaume abonde dans le même sens, lui qui indique avoir attendu la neige avec impatience. La neige avait pas mal fondu [en décembre], alors on attendait qu'il neige pour en profiter, souligne-t-il alors qu'il s'apprête à prendre la route pour aller faire de la motoneige.

On ne peut pas être tannés de l'hiver, il ne fait que commencer. Des [températures de] moins 40, on en avait beaucoup, mais maintenant, c'est beaucoup plus rare, commente pour sa part Sylvain Mainville alors qu'il fait le plein avant de se rendre au travail.

La situation inquiète toutefois particulièrement des parents de hockeyeurs participant au tournoi de hockey mineur Denis Labrie, au Colisée Béton Provincial de Matane, qui accueille depuis vendredi une trentaine d'équipes du Québec et du Nouveau-Brunswick.

Peut-être qu'on va prendre une chambre d'hôtel. On ne sait pas. On doit penser à ça après la partie, lance la mère d'un des participants. Nous, on vient de Matane donc je ne pense pas qu'il y aura vraiment de danger, mais pour ceux qui sont de l'extérieur, ce sera moins plaisant, constate un père.

Les précipitations vont se poursuivre jusqu'à dimanche soir au Bas-Saint-Laurent, dans le sud de la Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine.

Le météorologue pour Environnement Canada Simon Legault estime que le temps sera plus clément dans les prochains jours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Conditions météorologiques