•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vermont : Un élu dépose un projet de loi qui interdirait le cellulaire aux moins de 21 ans

Des enfants utilisent des téléphones cellulaires.

Le sénateur derrière le projet de loi dresse un parallèle entre l’utilisation des téléphones cellulaires et la possession d’armes à feu ou la consommation de cigarettes ou d’alcool.

Photo : getty images/istockphoto / dolgachov

Radio-Canada

Le sénateur démocrate du Vermont John Rodgers souhaite interdire les téléphones mobiles aux moins de 21 ans parce que les personnes mineures ne seraient selon lui pas assez matures pour faire face aux « conséquences dangereuses et mortelles » qui découlent de leur utilisation. C’est un projet de loi intentionnellement farfelu, déposé en guise de protestation contre la restriction du port d’armes.

L’élu dresse un parallèle entre l’utilisation des téléphones cellulaires et la possession d’armes à feu ou la consommation de cigarettes ou d’alcool. « Il est clair que les personnes âgées de moins de 21 ans n’ont pas développé assez de maturité pour les posséder de façon sécuritaire », peut-on lire dans le projet de loi. 

Le sénateur avance que les téléphones cellulaires sont un facteur important dans les accidents routiers des personnes adolescentes, l’intimidation et la radicalisation des jeunes. Si la loi était adoptée, toute personne mineure prise à se servir d’un téléphone mobile pourrait écoper d’un an de prison ou d’une amende de 1000 $. 

Le sénateur Rodgers a expliqué en entrevue avec le journal Times Argus qu’il a déposé ce projet de loi en guise de protestation. C’est que, selon lui, la législature du Vermont tente actuellement de tout faire pour nous retirer nos droits du deuxième amendement, la partie de la Constitution des États-Unis qui permet le port d’armes, et que les téléphones cellulaires seraient bien plus dangereux que les fusils.

Je ne me fais aucune illusion que [le projet de loi] va passer. Je ne voterai probablement même pas [en faveur du projet de loi], dit-il. 

L’État du Vermont a récemment interdit aux moins de 21 ans d’acheter une arme à feu à moins de s’en servir pour prendre un cours de formation à la chasse.

Avec les informations de Times Argus, et The Hill

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Techno