•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Racisme : l'édifice de la faculté de droit de l'UNB pourrait changer de nom

L'extérieur du bâtiment de la faculté de droit de l'UNB.

La faculté de droit de l'UNB porte le nom de George Duncan Ludlow, un homme qui a entretenu des liens avec l'esclavage.

Photo : La Presse canadienne / Kevin Bissett

La Presse canadienne

L'Université du Nouveau-Brunswick, à Fredericton, a créé un groupe de travail pour la conseiller à la suite des pressions réclamant de renommer son édifice de la faculté de droit, en raison des liens de George Duncan Ludlow avec l'esclavage et les sévices infligés aux Autochtones.

M. Ludlow a été le premier juge en chef du Nouveau-Brunswick, mais il a également été l'un des derniers juges de l'Empire britannique à défendre la légalité de l'esclavage. Son père Gabriel était d'ailleurs marchand d'esclaves.

L'Association étudiante de l'Université du Nouveau-Brunswick et l'Association des étudiants en droit de cette université ont toutes deux demandé que le nom du bâtiment soit changé dès que possible.

Le président de l'université, Paul Mazerolle, a demandé à un groupe de huit universitaires et représentants des étudiants d'examiner cette question importante et de lui faire rapport d'ici le 1er mai.

M. Ludlow, un loyaliste américain de New York, était devenu le premier juge en chef du Nouveau-Brunswick dans les années 1780.

Il a également été longtemps membre du conseil d'administration du pensionnat pour Autochtones de Sussex Vale, qui offrait sous contrat les services d'enfants autochtones pour servir comme domestiques.

En janvier dernier, la Ville de Halifax a retiré une statue d'Edward Cornwallis, qui avait fondé la cité en 1749.

Le gouverneur britannique avait offert une prime à toute personne qui tuait un Mi'kmaq.

En août dernier, une statue de John A. Macdonald a été retirée des marches devant l'hôtel de ville de Victoria; le tout premier premier ministre du Canada avait joué un rôle dans la création du système de pensionnats autochtones au pays.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouvelle-Écosse

Histoire