•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois écoles francophones s'affrontent dans un concours de recyclage

Deux séchoirs, un ouvre-boîte électrique, une machine à café, deux mélangeurs, un four grille-pain, un grille-pain et deux perceuses sont placés devant une pancarte dans un marché en une journée ensoleillée.

De petits appareils électroménagers acceptés par ElectroRecycle.

Photo : ElectroRecycle

Dominique Lévesque

Du 13 au 17 janvier, les élèves de l’école André-Piolat, à North Vancouver, de l’école des Voyageurs, à Langley, et de l’école Rose-des-Vents, à Vancouver, sont invités à participer au Défi recyclage en apportant à l’école de petits électroménagers qui ne fonctionnent plus.

Ce défi est organisé par ElectroRecycle, et Albor Pacific, un organisme qui offre des ateliers d’éducation et de sensibilisation à l’environnement dans les écoles.

C’est la première fois que le concours est organisé par ElectroRecycle dans des écoles du Conseil scolaire francophone, affirme Lauren Duboisset-Broust, porte-parole d’ElectroRecycle.

Ce sont ces trois écoles [école André-Piolat, des Voyageurs et Rose-des-vents] qui ont démontré de l’intérêt à participer au concours.

Lauren Duboisset-Broust, porte-parole d’ElectroRecycle

De gros sacs seront déposés aux écoles participantes pour recueillir les vieux électroménagers dont les familles veulent se débarrasser. C'est un défi organisé en janvier pour accueillir le trop-plein des Fêtes, explique Mme Duboisset-Broust.

Beaucoup auront reçu un nouveau mélangeur, grille-pain ou machine à café pour Noël et ne sauront pas comment et où recycler leurs anciens.

Lauren Duboisset-Broust, porte-parole d’ElectroRecycle.
Sur fond blanc, il est écrit en vert: les écoles francophones participent au challenge Recyclage. Et des dessins de divers petits appareils électroménagers sous le titre: Produits acceptés.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une affiche qui explique les catégories de produits acceptés dans le Défi de recyclage des écoles francophones.

Photo : ElectroRecycle

Ce Défi ne vise toutefois pas les téléviseurs, les ordinateurs, les tablettes et les téléphones. La liste des 400 produits acceptés est disponible sur le site web d’ElectroRecycle et plusieurs exemples sont illustrés sur des affiches envoyées aux écoles.

Au terme du Défi, les sacs qui contiennent tous ces objets seront amassés et triés. Leur poids sera ensuite consigné et c’est l’école qui aura amassé la plus grande masse par élève qui remportera le Défi Recyclage. Le résultat devrait être annoncé vers la fin janvier.

Éducation verte

Albor Pacific, partenaire de ce concours, organise à longueur d’année des ateliers pour sensibiliser les élèves aux questions écologiques et leur faire voir concrètement ce qu'elles signifient.

On organise des ateliers avec des larves qui se transformeront en papillon pour les plus petits, on utilise des jardins urbains pour enseigner et on fait également des ateliers sur les changements climatiques avec les plus vieux, explique Alexa Camargo, la cofondatrice d’Albor Pacific.

On s'est dit que ce concours allait être excellent pour aider vraiment à créer cette éducation au recyclage.

Alexa Camargo, cofondatrice d’Albor Pacific

Le recyclage de papier et de cannettes est très bien compris et pratiqué, précise Mme Camargo, mais celui des petits électroménagers est moins connu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Recyclage