•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment préparer sa voiture à affronter le froid extrême?

Un camion roule dans une rue enneigée près de deux voitures stationnées.

Lorsqu'il fait très froid, il y a plusieurs choses à vérifier avant de prendre la route.

Photo : Radio-Canada / Emily Beaudoin Blais

Émilie Vast

À partir de dimanche, l’Alberta subira une vague de froid qui devrait durer plusieurs jours. Voici quelques précautions à prendre pour les automobilistes, selon des experts.

Lundi, en journée, il devrait faire environ -27 °C à Edmonton, Jasper et Calgary. À Fort McMurray et Grande Prairie, le thermomètre pourrait descendre jusqu'à -31 °C. Ces températures ne prennent pas en compte le refroidissement éolien.

Lundi sera la journée la plus froide.

Dave Philipps, climatologue en chef à Environnement Canada

Si vous regardez les prévisions, -27 °C à Calgary, c’est une vingtaine de degrés de moins qu’habituellement à cette période de l’année, souligne Dave Philipps. Cela arrive qu’il fasse - 20 °C, mais, généralement, ce n'est que quelques jours par an. Là, sur une semaine, ça devrait durer quatre jours.

Quel âge a votre batterie?

Lorsqu’il fait très froid, un quart des appels que nous recevons sont liés à des problèmes de batterie, estime David Crowhurst, responsable de la flotte de l'AMA, l’Association albertaine des automobilistes, à Calgary.

Le survoltage d'une batterie de voiture

En cas de froid extrême, le premier élément à vérifier sur une voiture est l'état de la batterie.

Photo : Radio-Canada

En Alberta, avec les conditions météo, la durée de vie d’une batterie de voiture est de trois à cinq ans environ. Après trois ans, il est donc conseillé de faire vérifier sa batterie pour voir si elle est suffisamment en bon état pour résister au froid, explique-t-il.

David Crowhurst conseille également aux automobilistes, si cela est possible, de brancher leur véhicule. Dès qu’il fait en dessous de - 15 °C, cela va vous aider à démarrer le matin. Selon CAA, l'Association canadienne des automobilistes, il faut brancher le véhicule au moins durant quatre heures.

Si ce dernier n’est pas équipé de chauffe-moteur, l’association recommande d'utiliser de l’huile synthétique pour aider le moteur à tourner. Un antigel à carburant peut également être ajouté. Le liquide lave-glace doit, lui aussi, être antigel.

Avez-vous vérifié la pression de vos pneus?

Les pneus sont aussi très importants.

David Crowhurst, Association albertaine des automobilistes à Calgary

CAA conseille d’équiper sa voiture de pneus d'hiver pour conduire plus facilement sur la neige et la glace. Il ne faut pas oublier de vérifier régulièrement leur pression, car elle a tendance à diminuer lorsque les températures chutent.

Un garagiste procède à un changement de pneu.

Il ne suffit pas de s'équiper de pneus d'hiver. Il faut aussi surveiller qu'ils sont toujours bien gonflés.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Poudrier

Enfin, en cas de panne, si l’automobiliste n’a pas un endroit chaud où se réfugier, il doit rester dans son véhicule. C’est aussi pour cela que CAA souligne l’importance d’avoir une trousse d’urgence dans sa voiture comprennant une couverture et des vêtements chauds, des gants, une pelle pliante et une lampe de poche.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !