•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nombre de cas de grippe augmente plus rapidement à Ottawa cette saison

Une infirmière vaccine une femme.

Plusieurs personnes se sont fait vacciner contre la grippe dans le quartier Kanata, à Ottawa, le 2 novembre 2019.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Poudrier

Le nombre de cas de grippe est en hausse à Ottawa cette saison comparativement à la moyenne des dernières années à pareille date, selon Santé publique Ottawa.

Les dernières données de Santé publique Ottawa rapportent 256 cas de grippe depuis le 1er septembre, dont environ 65 % de cas d’influenza A et 35 % de cas d’influenza B.

Si l'on regarde la moyenne des trois dernières années [à pareille date], on voit qu'il a plus de cas cette année, a souligné la gestionnaire des programmes d'immunisation pour Santé publique Ottawa, Marie-Claude Turcotte.

Par exemple, il aura fallu attendre février pour voir un nombre comparable de cas confirmés en laboratoire en 2018-2019. Santé publique Ottawa en recensait alors 264.

Mais la spécificité de cette année, c’est que l’influenza B, celle qui touche les enfants, a fait son apparition très tôt cette saison.

Ce qui est différent cette année par rapport à l’année dernière, c’est le nombre de cas d’influenza B qui a fait son apparition beaucoup plus tôt cette année. Habituellement, l’influenza B on la voit un peu plus tard dans la saison. Et cette année elle est apparue même avant Noël.

Marie-Claude Turcotte, Gestionnaire des programmes d’Immunisation à la Ville d’Ottawa.

Le nombre de cas rapportés continue d’augmenter (par rapport aux dernières semaines), ce qui nous indique que le pic n’a pas encore été atteint, a également indiqué une porte-parole de Santé publique Ottawa dans un courriel.

En Outaouais

Du côté de l’Outaouais, la population est moins touchée par la grippe qu'ailleurs au Québec, où l'indice d'activité grippale a déjà atteint les 35 % selon l'Institut national de santé publique du Québec.

À titre de comparaison, l'indice d'activité grippale n'avait pas excédé 30 % l’hiver dernier.

Dans la région, il se situerait à 20 % d’après la médecin-conseil en maladies infectieuses au Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais, Dre Carol McConnery. 

En Outaouais, on n’est pas aussi élevé. Il y a d’autres régions qui font que cet indice d’activité grippale est élevé pour le moment, indique-t-elle.

De plus, Dre Carol McConnery ajoute qu'il faut prendre ces données avec un grain sel, car plusieurs paramètres entrent en considération pour savoir si la grippe a affecté beaucoup de gens.L’influenza n'est pas une maladie à déclaration obligatoire, indique la Dre McConnery. C'est très variable, ce n’est pas tous les médecins qui font les prélèvements, ça dépend où on consulte.

Il faudra attendre la fin de l’hiver  pour déterminer l'efficacité du vaccin après l’analyse des souches qui ont circulé dans la communauté, précise Marie-Claude Turcotte. Les instituts de santé rappellent cependant qu’il n’est pas encore trop tard pour se faire vacciner.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Santé