•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Réginois crée une application mobile pour ne pas oublier son enfant dans la voiture

L'application mobile Back Seat Safety est sur un écran de cellulaire. On peut voir un dessin d'un bambin assis dans un siège d'auto.

L'application Back Seat Safety est disponible sur l'App Store (iOS) et dans le Google Play Store (Android).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un pédiatre de Regina a lancé une application mobile qui rappelle aux parents de vérifier leurs véhicules afin de ne pas oublier leurs enfants sur la banquette arrière.

C'est l’histoire tragique de deux jumelles décédées après avoir été oubliées dans un véhicule aux États-Unis, une chaude journée d’été, qui a inspiré James Robertson.

Aucun parent ne peut croire qu’il va un jour oublier son enfant dans la voiture. J’ai pensé qu’avec la technologie, il pourrait bien y avoir un moyen d’arrêter ça.

James Robertson, pédiatre et créateur de l'application mobile Back Seat Safety

James Robertson a travaillé avec Narmer, une compagnie réginoise qui développe des applications pour les cellulaires. De là est née l'application Back Seat Safety.

L’application envoie une notification aux utilisateurs dès que la voiture s'arrête, leur rappelant de vérifier la banquette arrière.

Back Seat Safety ne remplace toutefois pas le role d'un parent, prévient James Robertson. L’objectif premier c'est que le parent se souvienne lui-même [de son enfant], mais aucun parent qui n’a vécu une telle tragédie ne l’avait prévu, rappelle le pédiatre.

Il espère que l'application sauvera des vies d’enfants.

Combien de fois l'oubli d'un enfant dans une voiture se produit-il?

Selon M. Robertson, environ 38 enfants meurent chaque année aux États-Unis parce qu’ils sont accidentellement laissés dans un véhicule. Au Canada, il y a de deux à quatre cas par année.

En mai 2019, un bambin de Burnaby, en Colombie-Britannique, est mort après avoir été laissé dans une voiture chaude pendant de longues heures.

Qu'il fasse chaud ou froid, oublier un enfant dans un véhicule s’avère dangereux, explique James Robertson. Les deux ont le même potentiel, note-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !