•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les médias britanniques ont-ils poussé Harry et Meghan à se retirer de la famille royale?

Le prince Harry et Meghan Markle sortent d'un bâtiment en se tenant par la main et en souriant.

Le prince Harry et Meghan Markle ont une relation particulière avec le Canada, estime Michael Jackson, ancien chef du protocole de la Saskatchewan.

Photo : La Presse canadienne / Frank Augstein

Alors que Meghan Markle et le prince Harry ont annoncé, mercredi, qu'ils prenaient leurs distances avec la monarchie, un observateur de la Saskatchewan affirme que la presse, particulièrement « pénible » en Angleterre, a possiblement influencé leur décision.

Je comprends tout à fait pourquoi ils ont fait cela. C’est difficile pour la famille royale, et il faut se rendre compte qu’on n’a pas des médias toujours gentils. Les médias sont difficiles en Angleterre et ils rendent la vie pénible à ces jeunes couples et à leurs enfants, estime Michael Jackson, ancien chef du protocole de la Saskatchewan.

Un homme portant une chemise bleue et noire pose devant la caméra près du studio de radio de Radio-Canada à Regina.

Michael Jackson, ancien chef du protocole de la Saskatchewan, affirme que la décision du prince Harry et de Meghan Markle devrait être bien reçue par le public.

Photo : Radio-Canada / Olivier Daoust

Le prince Harry et sa femme ont fait l’objet d’une couverture médiatique intense, notamment de la part de la presse à scandale britannique, qui décrivait la duchesse comme une femme chicanière et capricieuse.

En octobre, le prince Harry a intenté des poursuites judiciaires contre le tabloïd Mail on Sunday pour avoir publié une lettre de Meghan adressée à son père. Leur relation rompue a souvent été exposée dans les médias.

Selon Michael Jackson, la décision du duc et de la duchesse de Sussex sera somme toute bien reçue par le public.

Les gens vont voir ce jeune couple comme étant des êtres humains comme eux. Ils vont comprendre pourquoi ils ont fait cela et ils vont être sensibles à leurs problèmes, à leurs difficultés.

Une citation de :Michael Jackson, ancien chef du protocole de la Saskatchewan

Leur choix n’est toutefois pas surprenant, selon l’ancien chef du protocole de la province, parce que des membres de la famille royale ont déjà eu des emplois dans le secteur privé par le passé, en dehors de la famille royale. C’est notamment le cas du prince Edward, qui s’est impliqué dans le domaine du théâtre pendant plusieurs années.

Une relation particulière avec le Canada

M. Jackson rappelle que le couple est très apprécié des Canadiens et que Meghan Markle a vécu longtemps à Toronto. Le duc et la duchesse de Sussex ont également séjourné à Vancouver pendant le temps des Fêtes.

Le prince Harry a lui aussi des liens étroits avec le Canada, plus particulièrement avec les anciens combattants déployés en Afghanistan, ayant lui-même été en service dans le pays.

Harry et Meghan affirment qu’ils partageront désormais leur temps entre l’Angleterre et l’Amérique du Nord, et Michael Jackson s’attend à ce qu’ils soient souvent de passage au Canada.

Deux membres de la famille royale ont par ailleurs des rapports étroits avec la Saskatchewan, soit la princesse Anne et le prince Edward, puisqu’ils viennent souvent en visite dans la province. Le prince Edward est d’ailleurs le président d’honneur du Globe Theatre de Regina, rappelle Michael Jackson.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !