•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus que quelques jours avant le Tournoi de hockey pee-wee de Jonquière

Des dignitaires posent pour la caméra.

Sur la photo : la mascotte Hockeydoo, le président du c.a. du Centre de prévention (CPS), Jean Gagné, la présidente du Tournoi, Mireille Gagnon, le conseiller Michel Thiffault, le directeur du Service de police de Saguenay, Denis Boucher, et le dg du CPS, André Houle.

Photo : Radio-Canada / Gilles Munger

Radio-Canada

Le 56e Tournoi provincial de hockey pee-wee de Jonquière approche à grands pas. Pas moins de 95 parties seront disputées du 13 au 19 janvier.

Cinquante équipes participeront à l’événement. La moitié d’entre elles proviennent de l’extérieur du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Les matchs seront présentés sur deux glaces : au Palais des sports et au Foyer des loisirs.

Le Centre de prévention du suicide 02 agira à titre de président d’honneur pour cette édition.

Une première femme

Pour la première fois en 56 ans, une femme occupe le poste de présidente du tournoi. La policière Mireille Gagnon est membre du conseil d’administration depuis cinq ans et gravite autour de l’organisation comme bénévole depuis 16 ans.

Pas de changement de nom à l'horizon

Par ailleurs, les responsables du tournoi ont affirmé ne pas avoir l’intention de changer le nom de l’événement malgré la controverse entourant les désignations pee-wee et midget.

Hockey Canada a déjà décidé de revoir le nom des catégories puisque ces termes peuvent être considérés comme des insultes pour certaines communautés.

L’organisation du tournoi saguenéen ne veut pas modifier son nom officiel parce qu’il est le même depuis plus de 50 ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !