•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouveau retard pour le Centre Multisport de Val-d'Or

La façade du Complexe Multisport, avec devant une clôture de chantier de construction.

La livraison du Centre Multisport Fournier de Val-d'Or devait ouvrir en novembre, mais la date a été reportée à plusieurs reprises.

Photo : Radio-Canada / Marc-André Landry

Radio-Canada

La livraison du Centre Multisport Fournier de Val-d'Or accuse un nouveau retard. D'abord prévue à l'automne, puis en décembre, l'ouverture probable des nouvelles installations pourrait devoir attendre à la fin de l'hiver.

La Ville de Val-d'Or s'attend à prendre possession du bâtiment dans les prochaines semaines, pour ensuite pouvoir y aménager ses locaux et son système informatisé et préparer une ouverture officielle.

On s’attend à se faire livrer le bâtiment au courant de l’hiver 2020, mais la date précise n'est pas encore connue, précise le directeur du Service sport et plein air de Val-d'Or, Ian Bélanger.

Les installations du complexe multisport :

  • Une palestre de gymnastique
  • Trois gymnases triples
  • Une surface synthétique
  • Un mur d'escalade
  • Une salle pour les clubs sportifs

Une fois livré, notre équipe doit se préparer, aménager nos locaux, apprivoiser les nouveaux systèmes et aménager nos entrepôts. Il y a quand même beaucoup de logistique à prévoir une fois que ça va être livré, note M. Bélanger.

Pénurie de main-d'oeuvre

La Ville explique ce retard par différents facteurs hors de son contrôle.

C'est un projet relativement complexe, souligne M. Bélanger. Se greffer sur un bâtiment existant, ça a son lot de défis. Le problème de main-d’oeuvre qui a été évoqué auprès des sous-traitants, ça a été un facteur important qui peut expliquer en partie ce retard. Est-ce que la météo de l'automne 2018 et du dernier hiver a pu nuire? Ce sera à l'entrepreneur général à le dire, mais c’est sûr que ça n'a sûrement pas aidé.

Des clubs impatients

Les futurs utilisateurs du Centre Multisport Fournier attendent évidemment avec impatience cette ouverture. La Ville a dû multiplier les rencontres avec ces clubs pour faire le point sur la situation.

C'était notre défi, explique Ian Bélanger. On a aussi hâte que les utilisateurs, parce que les installations sont de qualité. On a hâte de les montrer et que, par exemple [le club de gymnastique] Gymkara puisse y entrer parce que l’on connaît leur situation actuelle. Tant que c'est un chantier, ils ne peuvent pas rentrer, on ne peut peut rien y faire. Il a fallu discuter souvent avec les différents clubs pour les informer des différentes mises à jour et des retards. On avance vers la fin et ça va enfin se préciser, mais on a jonglé beaucoup avec ça.

Toujours évalué à près de 18 M $, le Centre Multisport Fournier renfermera, outre la palestre de gymnastique : deux gymnases triples, dont un recouvert d'une surface synthétique pour le soccer et l'ultimate frisbee .

Un autre gymnase triple multisport servira notamment pour le volleyball, le basketball, le futsal et le badminton, en plus d'y inclure un mur d'escalade. Enfin, une salle à l'étage servira pour le club de judo, le club de boxe de Val-d’Or et le conditionnement physique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Politique municipale