•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Winnipeg est-elle trop éblouie par ses DEL?

Plan serré en contre plongé d'un lampadaire DEL sur fond de nuages.

À Winnipeg, le projet d'éclairage DEL a coûté 50 millions de dollars à Hydro Manitoba.

Photo : iStock

Chloé Dioré de Périgny

À Winnipeg, 73 000 des 75 000 lampadaires sont désormais pourvus de diodes électroluminescentes (DEL). Si Hydro Manitoba parle d’un choix écologique et durable, des scientifiques mettent cependant en garde quant à l’utilisation de ces lumières au ton bleu.

D’ici la fin de l'année 2021, toutes les ampoules éclairant Winnipeg seront des DEL. Ce projet de conversion, lancé en 2015 par Hydro Manitoba, vise à améliorer l’éclairage public.

Les ampoules auparavant utilisées étaient des ampoules à vapeur de sodium à haute pression, explique Joel Gendron, agent de marketing et des communications à Hydro-Manitoba.

Elles n’étaient pas très efficaces et dataient des années 1970, commente-t-il.

Selon Joel Gendron, les bienfaits des DEL sont multiples : elles sont moins énergivores (et donc moins coûteuses pour le portefeuille et l’environnement), éclairent plus spécifiquement les rues, et ont une durée de vie de deux à trois fois supérieure à leurs prédécesseures.

Winnipeg éclairée de mille feux

Photo aérienne de Winnipeg prise de nuit depuis la Station spatiale internationale et montrant une ville aux rues très illuminées.

Cette photo, soumise par l'astronaute Jessica Meir, a été prise à 5 h 30, le 1er janvier 2020.

Photo : Jessica Meir sur Twitter

Le 2 janvier, l'astronaute de la NASA Jessica Meir a publié sur Twitter une photo de Winnipeg prise depuis la Station spatiale internationale.

On peut y voir la plus grande luminosité émise par les nouvelles lumières au ton bleu, en comparaison aux ampoules au ton plus jaunes. Les anciens lampadaires éclairaient à une température d’environ 2700 K alors que les nouvelles DEL ont une température d’environ 4000 K.

Sur un spectre de température de 1000 K à 9000 K, plus la température d’une lumière diminue, plus elle devient chaude ou au ton plus jaune. En augmentant, elle tirera vers le bleu, sachant que la lumière du jour neutre se situe autour de 5500 K.

Bleu trop éblouissant

En 2016, l'Association médicale américaine mettait en garde quant à l’utilisation de la lumière bleue, et des DEL en particulier.

Cette année, l'agence publique française responsable de la sécurité sanitaire (ANSES) a également confirmé que certains types d'éclairage DEL ont des effets néfastes sur le sommeil et les yeux.

Roland Dechesne, de la Société royale d'astronomie du Canada, recommande de son côté vivement une luminosité inférieure à 3000 K.

Ce dernier a étudié le cas des conversions d’ampoules DEL à Strathmore en Alberta, et a convaincu la ville d’opter pour une température plus chaude pour limiter les effets néfastes de la lumière bleue.

C’est une très mauvaise idée de choisir des DEL à 4000 K. C’est typique des grandes villes, mais très mauvais.

Roland Dechesne, Société royale d'astronomie du Canada

En 2017, la Ville de Montréal avait elle aussi décidé d'opter pour un éclairage de rue moins éblouissant en installant des lumières produisant un éclairage de 3000 K plutôt que les 4000 K initialement prévus.

De son côté, Hydro Manitoba déclare ne pas choisir consciemment le numéro de Kelvin des ampoules, mais faire des choix pour le développement durable et sur des critères économiques.

Quand on adopte une technologie, la sécurité, c’est toujours une priorité, mais de notre perspective, il n’y a aucun problème, affirme Joel Gendron.

Dérèglement circadien

Trop proche de la lumière naturelle, la lumière bleue dérègle l’horloge biologique interne si on l’utilise la nuit, explique Roland Dechesne.

À terme, cela pourrait avoir des conséquences sur l’appétit, le sommeil et l’humeur des individus, dit-il, ce qui augmenterait les risques de prise de poids et de développer certains cancers.

Ces types de DEL sont parfaites pendant la journée, parce qu’elle est en accord avec le cycle circadien. La nuit, tu n’en veux pas. C’est une question de moment.

Roland Dechesne, Société royale d'astronomie du Canada

De plus, Roland Dechesne doute que des DEL soient adéquates pour des conditions d’hiver, car la lumière bleue se diffuse plus rapidement dans la pluie, le brouillard et la neige. 

Les ingénieurs pensent souvent que, plus une lumière est bleue, mieux elle éclaire. C’était vrai à l’époque, mais ça ne l’est plus aujourd’hui [pour l'intensité lumineuse], dit-il

De nos jours, la technologie a évolué, conclut-il, et les DEL à lumière plus chaude éclairent tout aussi bien.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Pollution