•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le prince Harry et Meghan Markle prennent leurs distances avec la monarchie

Le prince Harry et Meghan Markle sortent d'un bâtiment en se tenant par la main et en souriant.

Le reportage d’Azeb Wolde-Giorghis.

Photo : La Presse canadienne / Frank Augstein

Radio-Canada

Le duc et la duchesse de Sussex ont annoncé qu’ils comptent « prendre du recul » par rapport à la famille royale et « travailler à devenir financièrement indépendants ».

Le prince Harry et son épouse expliquent dans la missive avoir décidé, après plusieurs mois de réflexion et de discussions, de renoncer au rôle de premier plan qu'ils jouent au sein de la famille royale britannique.

Nous avons choisi de faire une transition cette année en commençant à nous tailler un nouveau rôle progressif au sein de cette institution, explique le couple royal.

Il s'agit d'une annonce importante pour la monarchie britannique dans la mesure où le prince et sa femme, l'actrice américaine Meghan Markle, désirent par le fait même acquérir leur indépendance financière de l'institution historique britannique.

Nous avons l'intention de prendre du recul en tant que membres de premier plan de la famille royale et de travailler à devenir financièrement indépendants, tout en continuant à soutenir pleinement Sa Majesté la Reine.

Une citation de :Extrait du communiqué du duc et de la duchesse de Sussex

Le couple, qui était très sollicité sur la scène publique et médiatique depuis son mariage en mai 2018, entend désormais se consacrer à l’éducation de son fils Archie, né en mai 2019, ainsi qu’au lancement d’un organisme caritatif sur lequel il n’a pas donné davantage de détails.

Le prince Harry, sa femme Meghan et leur fils Archie

Le prince Harry, sa femme Meghan et leur fils Archie

Photo : Reuters

Harry et Meghan affirment qu'ils vont maintenant partager leur temps entre l'Angleterre et l'Amérique du Nord.

Cet équilibre géographique nous permettra d'élever notre fils en appréciant la tradition royale dans laquelle il est né, tout en offrant à notre famille l'espace nécessaire pour se concentrer sur le prochain chapitre, y compris le lancement de notre nouvelle entité caritative.

Bien qu’ils aient décidé de prendre leurs distances de la famille royale, Harry et Meghan assurent qu’ils continueront de collaborer avec la reine Élisabeth II, le prince de Galles, le duc de Cambridge et toutes les parties concernées.

La famille royale prise de court

Cette décision a pris par surprise la famille royale, qui a indiqué dans un communiqué comprendre leur désir de prendre une autre voie. Elle a toutefois rappelé qu’il s’agit de questions compliquées qui prennent du temps à se régler.

Les discussions avec le duc et la duchesse de Sussex sont à un stade précoce.

Une citation de :Extrait du communiqué du palais de Buckingham
La famille royale et la famille de la duchesse de Cambridge prennent la pose à l'occasion du baptême du prince Louis.

De gauche à droite : le prince George, le prince William, le prince Louis, la duchesse de Cambridge et la princesse Charlotte. Debout de gauche à droite : le prince Harry; Meghan, duchesse de Sussex; Camilla, duchesse de Cornouailles; le prince Charles, Carole Middleton, Michael Middleton, Pippa Matthews, James Matthews et James Middleton.

Photo : Associated Press / Matt Holyoak/Duc et Duchesse de Cambridge

Relations difficiles avec la presse à scandale

Comme ce fut le cas pour la majorité des membres de la famille royale, le prince Harry et sa femme ont fait l'objet d'une intense couverture médiatique, notamment de la presse à scandale britannique qui décrivait la duchesse comme une femme chicanière et capricieuse.

À un point tel que le prince Harry a intenté en octobre des poursuites judiciaires contre le tabloïd Mail on Sunday pour avoir publié une lettre privée de Meghan à son père Thomas Markle vis-à-vis duquel elle a pris ses distances et qui ne manque pas une occasion de s'épancher auprès des médias sur sa relation rompue avec sa fille.

Le prince accusait notamment le journal d'avoir publié cette lettre illégalement et d'en avoir omis des extraits dans le but de détruire la réputation de sa femme alors qu'elle était enceinte de sept mois.

En novembre 2016, les services du prince avaient déjà publié un texte dénonçant le dénigrement de Meghan Markle ainsi que le sexisme et le racisme des réseaux sociaux à son égard.

Rappelons que la mère du prince Harry, Lady Diana Spencer, est morte dans un accident de la route tragique en août 1997, à Paris, alors que sa voiture était poursuivie par des paparazzis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !