•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plusieurs résidents de Nouvelle-Écosse parmi les victimes de l’écrasement en Iran

Une femme sur un banc en bois devant un lac.

Masoumeh Ghavi, 30 ans, étudiante à la maîtrise en ingénierie à Halifax, a perdu la vie lors de l'écrasement du vol de la compagnie Ukraine International Airlines à Téhéran.

Photo : Instagram

Radio-Canada

Une dentiste d'Halifax et plusieurs étudiants figurent parmi les victimes de l’écrasement d’un appareil du transporteur Ukraine International Airlines à Téhéran mercredi matin.

Sharieh Faghihi, dentiste à Halifax depuis plusieurs années, est morte dans l’écrasement, a confirmé la fille de son conjoint.

Une femme souriante portant un sarrau blanc.

La Dre Sharieh Faghihi vivait au Canada depuis 2011 et était dentiste à Halifax.

Photo : Alumni Anchor (Faculté de dentisterie, Université Dalhousie)

La Dre Faghihi, 58 ans, a fait des études en dentisterie en Iran, puis s’est installée au Canada avec sa famille après s’être qualifiée en 2011 au programme de l’Université Dalhousie d’Halifax pour les dentistes formés à l’étranger.

La mort d'au moins trois personnes faisant des études universitaires à Halifax a été confirmée dans la journée de mercredi.

Masoumeh Ghavi, 30 ans, que plusieurs connaissaient sous le nom de Masi, avait profité du congé des Fêtes pour aller rendre visite à sa famille en Iran.

Visages de deux sœurs prenant un selfie.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Masoumeh Ghavi et sa sœur Mandieh Ghavi étaient à bord de l'avion qui s'est écrasé à Téhéran.

Photo : Instagram

Elle était à bord de l’avion pour rentrer au Canada avec sa sœur cadette, Mandieh Ghavi, 20 ans, qui devait aussi faire des études à Halifax, explique le président de l’Association culturelle iranienne de la Nouvelle-Écosse, Ali Nafarieh.

M. Nafarieh dit avoir peine à croire ce qui s’est produit. Il est bouleversé en pensant aux familles des victimes.

Ali Nafarieh avait travaillé avec Masoumeh Ghavi, qui faisait des études de maîtrise en ingénierie. Il dit qu’elle était jeune, énergique, intelligente et très douée en technologies de l’information.

Maryam Malek et Fatemeh Mahmoodi, deux étudiants en finance à l'Université Saint Mary's, ont trouvé la mort dans l'écrasement, a confirmé en fin de journée l'établissement d'enseignement d'Halifax.

Le Boeing 737 de la compagnie Ukraine International Airlines transportait 176 personnes, dont 63 Canadiens. Il n’y a eu aucun survivant. L’appareil s’est écrasé quelques minutes après son décollage du principal aéroport de Téhéran.

Le nombre exact de victimes ayant un lien avec la Nouvelle-Écosse n’est pas encore confirmé.

Ali Nafarieh indique que la communauté iranienne d'Halifax organisera un rassemblement à la mémoire de toutes les victimes de l'écrasement. Les détails seront bientôt précisés. Il ajoute que la communauté iranienne compte environ 2000 personnes à Halifax.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !