•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

300 wagons de métro Bombardier retirés du service à New York

Un métro attend sur les rails.

Les nouveaux wagons de train R179 livrés à la société de transport de New York par Bombardier ont été temporairement retirés du service en raison de problèmes concernant les portes.

Photo : Radio-Canada / Mtattrain

Radio-Canada

L’agence de transport métropolitain de New York (MTA) a retiré près de 300 voitures de métro nouvellement livrées par Bombardier en raison de problèmes de sécurité concernant les portes.

Dans une déclaration publiée mercredi, le président de la MTA, Andy Byford, explique que 298 wagons R179 de Bombardier ont été mis au rancart à la suite d’analyses effectuées par Bombardier concernant deux incidents récents impliquant des défectuosités avec les portes des wagons.

Précisant qu’aucun passager n’a été blessé lors des incidents, dont il n’a pas précisé la nature, Andy Byford a expliqué avoir pris la décision de retirer les nouveaux trains de la circulation jusqu’à nouvel ordre, pour ne pas prendre de risque avec la sécurité des usagers.

Selon NBC, les deux incidents se sont produits pendant le congé des Fêtes soit à la fin décembre et au début janvier.

Selon le président de la MTA, ces incidents ont remis en question le fonctionnement fiable du mécanisme de porte sur les voitures nouvellement livrées qui subiront des inspections approfondies pour mieux cerner la nature du problème et y apporter des correctifs.

La société de transport new-yorkaise a dû remettre de vieux wagons en services pour assurer le transport des usagers.

Des « citrons »

À la Ville de New York, le contrôleur des transports Scott Stringer n’a pas été tendre à l’égard de Bombardier, qu’il a accusé d’avoir vendu des citrons à la Ville de New York. Une commande qui a été livrée de surcroît avec trois ans de retard et qui a entraîné des millions de dollars de coûts supplémentaires pour les contribuables, a-t-il pesté.

Les usagers du métro de New York qui paient la facture du contrat de 600 millions de dollars de la MTA avec Bombardier se sont vu promettre des voitures neuves à la fine pointe de la technologie, a déclaré M. Stringer mercredi.

Maintenant, tous les wagons qui ont été livrés jusqu'à présent ont été retirés du service en raison de défauts critiques. C'est complètement inacceptable, a dénoncé le contrôleur de la Ville de New York.

En janvier 2019, la MTA avait dû suspendre la livraison des wagons R179 en raison de problèmes avec le logiciel du système de chauffage, de ventilation, de climatisation des trains ainsi que des problèmes dans les ressorts entre les voitures et des portes qui suintaient d'huile.

Ces wagons de métro sont construits aux usines Bombardier de Plattsburgh, dans l'État de New York.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Transport en commun

Économie