•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un climatologue winnipégois crée un jeu de société basé sur les changements climatiques

Ryan Smith tenant dans ses mains la boîte de son jeu de société avec en arrière-plan une bibliothèque remplie de jeux de société.

Ryan Smith a combiné ses deux passions avec Tipping Point : le climat et les jeux de société.

Photo :  CBC / Marina von Stackelberg

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Ryan Smith, un professeur à l’Université de Winnipeg, a créé un jeu de société en se basant sur sa spécialité : les changements climatiques.

Le Winnipégois a appelé son jeu Tipping Point, ce qui signifie « point de bascule ».

Avec ce jeu de société semi-coopératif, les joueurs construisent des villes et protègent les habitants des conditions climatiques extrêmes qui deviennent de plus en plus fréquentes au fur et à mesure que le dioxyde de carbone s’accumule dans l’air. Les joueurs ont plusieurs options, écologiques ou pas, pour avancer dans la partie, mais chacune de leurs actions a des conséquences.

Le plateau de jeu avec des cartes et des pions en bois.

Dans ce jeu, les participants peuvent construire une ville traditionnelle ou opter pour des options plus écologiques comme des forêts ou des zones humides.

Photo :  CBC / Marina von Stackelberg

Ryan Smith a déjà lancé deux jeux dans le passé, mais c’est la première fois qu’il parle de climat avec Tipping Point.

Responsabiliser en s’amusant

Le professeur winnipégois explique que cette création est une approche très différente pour parler de la science du climat par rapport aux cours qu’il donne à l’université. Il espère ainsi que cela aidera à mieux comprendre comment les changements du climat sont liés aux actions des gens et à l’économie.

« Être quelqu’un de responsable écologiquement est difficile. Si l’on veut plus de forêts et de zones humides, c’est parfait. Mais cela ne permet pas de nourrir la population. »

— Une citation de  Ryan Smith, climatologue et créateur du jeu « Tipping Point »
Ryan Smith assis à une table avec d'autres personnes en train de jouer au jeu de société Tipping Point.

Ryan Smith teste son jeu au café Accross The Board et espère pouvoir le vendre à Noël prochain.

Photo :  CBC / Marina von Stackelberg

Son souhait serait aussi que ce jeu devienne une ressource éducative dans les écoles secondaires.

Tipping Point est pour l’instant un prototype que Ryan Smith fait tester dans des soirées au café Accross The Board, notamment.

Ce féru de jeux de société a lancé une demande de financement sur le site Kickstarter (Nouvelle fenêtre) pour sa production. Pour le moment, il a réussi à collecter plus de 10 000 $ et il lui faut 15 000 $ en tout pour atteindre son but.

Avec les informations de Marina von Stackelberg

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...