•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vers une nouvelle caserne à Saint-David-de-Falardeau

Voici à quoi ressemblerait la nouvelle caserne de Saint-David-de-Falardeau.

Photo : Courtoisie : Saint-David-de-Falardeau

Gilles Munger

La Municipalité de Saint-David-de-Falardeau s'apprête à investir 2,3 millions de dollars pour moderniser son service de sécurité incendie. Elle veut construire une caserne neuve et devra s'acheter deux nouveaux camions.

La nouvelle caserne de pompiers de 1,7 million de dollars pourrait être construite sur un terrain près du cimetière. L'édifice permettra d'accueillir les deux nouveaux camions qui coûteront environ 600 000 $ et que la Municipalité doit acheter pour respecter le schéma de couverture de risques imposé par Québec et la MRC du Fjord-du-Saguenay. L'actuel garage de l'hôtel de ville ne convient plus.

Il est rendu trop petit parce que les camions ne seront plus capables de rentrer. Il aurait fallu le remonter, le rélargir.

Catherine Morissette, mairesse de Saint-David-de-Falardeau

Avec la croissance du village et du secteur alpin, la mairesse estime que Falardeau a les moyens financiers de conserver sa propre caserne. Le premier avantage, c'est la sécurité des citoyens, la proximité de mes pompiers quand ils partent faire une intervention, c'est à côté. Puis moi, mon territoire, il est grand, a-t-elle indiqué.

Le terrain choisi pour la caserne nécessite toutefois des travaux de l'ordre de 90 000 $ en raison du sol qui y est un peu mou. Toutefois, la mairesse est confiante que le budget sera respecté, estimant même être capable d'arriver sous les 2,3 millions de dollars.

Un camion devant un édifice avec deux portes de garage.

La caserne actuelle de Saint-David-de-Falardeau ne répond plus aux normes.

Photo : Radio-Canada / Gilles Munger

Un autre terrain?

Comme tous les conseillers municipaux, Germain Grenon est en faveur de la construction d'une nouvelle caserne, mais il préférerait construire le bâtiment sur un autre terrain, derrière l'hôtel de ville.

Pour moi, ce serait plus central, puis là, quand il y a des coûts extraordinaires qui arrivent, on a beau penser qu'on va sauver, oui, on fait toujours l'exercice, mais il y a des impondérables qu'à un moment donné on ne peut plus contrôler. Ça prendra toujours quatre murs, un toit puis un plancher.

Germain Grenon, conseiller municipal de Saint-David-de-Falardeau

Pour sa part, la mairesse défend le choix du terrain. Le conseil de ville trouvait que mettre une grosse bâtisse en arrière de ça était moins adéquat étant donné qu'il y a de la verdure, qu'il y a un peu d'espace, indique Catherine Morissette.

Le registre sur le règlement d'emprunt pour une nouvelle caserne de pompiers sera ouvert le lundi 21 janvier. Au total, 276 signatures de citoyens sont nécessaires pour forcer la tenue d'un référendum.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique municipale