•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'heure avancée du Pacifique toute l'année pour le Yukon?

Le soleil au-dessus de Whitehorse avec en avant-plan le fleuve Yukon.

Au plus fort de l'hiver, le soleil se lève sur Whitehorse vers 10 h. Avec l'adoption de l'heure avancée du Pacifique pendant toute l'année, le soleil se lèverait plutôt vers 11 h à cette époque de l'année.

Photo : Radio-Canada / Claudiane Samson

Radio-Canada

Que préféreriez-vous au Yukon : un soleil qui se lève plus tard en hiver ou plus tôt en été? Ou peut-être êtes-vous satisfaits avec le changement d’heure saisonnier comme il se fait déjà? Le gouvernement du Yukon sonde sa population.

Avec l’abandon prochain du changement d’heure saisonnier en Colombie-Britannique, et comme plusieurs autres provinces et États américains de l’Ouest qui y pensent aussi, c’est maintenant au tour du Yukon de lancer ses consultations publiques sur le sujet.

Lundi, le gouvernement territorial a lancé un sondage en ligne auquel les Yukonnais ont jusqu'au 16 février pour répondre. 

Trois options sont proposées :

  • Que le Yukon reste à l’heure avancée du Pacifique toute l’année, ce qui voudrait dire un coucher et un lever du soleil plus tard en hiver et aucun changement en été.

  • Que le Yukon conserve l’heure normale du Pacifique toute l’année, ce qui voudrait dire un coucher et un lever du soleil plus tôt en été et aucun changement en hiver.

  • Le statu quo pour le maintien du changement d’heure saisonnier avec l’heure avancée en été et l’heure normale du Pacifique en hiver.

L’adoption, comme en Colombie-Britannique, de l’heure avancée du Pacifique signifierait un lever et un coucher du soleil une heure plus tard en hiver.

Déjà, Andrew Smith, analyste au conseil exécutif du gouvernement du Yukon, fait remarquer que le territoire ne suit pas les heures naturelles d’ensoleillement.

Géographiquement, le Yukon est un peu plus à l’ouest que ce qu’indique notre montre. Mais notre lien avec la Colombie-Britannique existe depuis plus de 40 ans. Donc, il y a beaucoup de tradition, d’histoire et de relations qui se basent sur un fuseau identique.

Andrew Smith, analyste au conseil exécutif du gouvernement du Yukon

Le Yukon a adopté le fuseau horaire du Pacifique en 1973 après avoir eu son propre fuseau horaire. En 1980, le territoire adopte le changement d’heure saisonnier.

La question des voisins

L'autre conséquence à considérer, rappelle Andrew Smith, c'est l’impact sur les relations avec l’Alaska.

« Dans le cas [de l'heure avancée du Pacifique toute l’année] nous aurions deux heures en avance sur l’Alaska en hiver et la même heure que les Territoires du Nord-Ouest et l’Alberta. »

La discussion sévit également en Alaska où l’Assemblée législative de l’État américain étudie présentement deux projets de loi, l'un visant l’abandon du changement d’heure saisonnier, l’autre proposant plutôt l’adoption de l’heure avancée du Pacifique.

Les consultations publiques du gouvernement se poursuivent jusqu'à la mi-février.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !