•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Partir au soleil pour se refaire une santé

Trois personnes devant un véhicule récréatif.

Gaétan Filion était tout sourire à la veille de son départ vers l’Arizona. Il est accompagné des deux femmes de sa vie, sa mère et son épouse.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Radio-Canada

Chaque année, Gaétan Filion et ses frères se sauvent des hivers du Nord de l'Ontario avec leurs véhicules récréatifs (VR) pour aller au chaud dans le sud des États-Unis. En 2020, ils ont choisi d'amener leur mère de 89 ans, mais le plus difficile pour Gaétan sera de laisser ses petit-enfants derrière lui.

Les Filion sont partis à temps : Environnement Canada a annoncé jeudi une importante bordée de neige dans la région de Kapuskasing-Hearst-Smooth RockFalls.

De son garage à Moonbeam, dans le Nord de l’Ontario, Gaétan Filion vérifie les derniers détails mécaniques à la veille de son départ vers l’Arizona, tout en donnant un coup de main à son frère Yvon, qui le suivra avec sa roulotte.

Un homme installe une voiture derrière son véhicule récréatif.

Gaétan Filion installe le véhicule qu’il utilisera pendant les trois prochains mois pour ses déplacements en Arizona.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

L’homme de 68 ans avoue que c’est plus compliqué se promener en VR que de prendre l'avion, raconte-t-il en vérifiant l’huile dans son moteur et la pression de ses pneus.

Il faut mettre le véhicule en bon ordre. Quant à moi, c’est plus agréable [en VR], t’arrives le soir, tu fermes la "switch", tu es chez vous, pas besoin de débarquer tes valises.

Une citation de :Gaétan Filion

La femme de Gaétan, Diane Filion trouve difficile les longs hivers dans le Nord de l’Ontario.

On commence à avoir de la neige en octobre et ça va jusqu’en avril. C’est dur sur la santé. Beaucoup de gens aiment la pêche sur la glace, mais nous, on veut de la chaleur, dit-elle.

Un homme et une femme qui sourient, coiffés de chapeaux.

Diane et Gaétan Filion ont bien hâte de troquer leur manteau d’hiver et de sortir leur casquette pour une 8e année consécutive.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Avec ma santé, j’ai de la misère à endurer l’hiver dans le Nord. C’est plus difficile à traverser, les journées sont courtes, la période de grippe est plus longue. Faut qu’on aille se cacher.

Une citation de :Gaétan Filion

Un voyage pour effacer le deuil

Après avoir perdu son père, récemment, Gaétan Filion n’aurait jamais laissé sa mère derrière, seule, dans le Nord de l’Ontario, alors que ses deux autres frères sont déjà rendus en Arizona.

Jeannette Filion espère profiter de ce changement de climat pour soigner ses vieux os, qui lui font mal en hiver.

Je fais beaucoup d’arthrite et apparemment que ce sera mieux là-bas, dit-elle.

Elle se dit choyée de pouvoir partir à 89 ans.

Si je n’étais pas allée, je me serais ennuyée de mes quatre garçons. Je vais m'ennuyer de celui qui est resté à Moonbeam, mais c'est la vie et je ne peux pas tous les avoir avec moi, raconte la femme qui vivra son baptême comme snowbird.

Une famille envoie la main à un homme à bord d’un VR.

Gaétan Filion avait les yeux dans l’eau en disant un dernier au revoir à sa fille et à ses petits-enfants.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Privilégier l’Arizona à la Floride

En matière de kilométrage, la Floride est beaucoup plus rapprochée de l’Ontario.

Les Filion feraient 12 heures de moins de routes pour se rendre en Floride plutôt qu’en Arizona.

Gaétan et sa famille préfèrent les attraits supplémentaires qu’offre le Sud-Ouest des États-Unis.

Une carte géographique montrant les étapes du voyage.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La famille Filion, qui a quitté le Nord le 4 janvier, a mis 6 jours pour se rendre à destination.

Photo : Radio-Canada / Camile Gauthier

En Floride, c’est humide, il vente beaucoup et il pleut parfois. Ça prend l’air climatisé pendant la nuit. En Arizona, le temps est sec et les journées sont chaudes. Il ne pleut jamais et les nuits sont fraîches. Il y a aussi moins de monde, raconte celui qui en profitera pour voir les déserts et les rodéos à Yuma, en Arizona.

Deux hommes et deux femmes devant un VR en hiver.

Les Filion partent pour le sud chaque hiver depuis maintenant huit ans. Mais il s’agit d’un premier voyage du genre pour la grand-mère de 89 ans.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Les quatre frères Filion comptent aussi passer du temps de qualité en famille, en jouant au baseball comme dans le temps sous les encouragements de leur mère.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !