•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Attention au syndrome de la déprime post-vacances!

Une femme dans la pénombre avec derrière elle un arbre de Noël.

Le temps du retour au travail après les fêtes peut être un moment difficile à gérer, selon une spécialiste.

Photo : Shutterstock / Zivica Kerkez

Après une longue pause durant les fêtes de Noël et du Nouvel An, le retour au travail peut parfois être difficile en ce début du mois de janvier. Barbara Bowes, spécialiste en ressources humaines et présidente du Legacy Bowes Group, explique que ce phénomène est tout à fait normal et peut être géré.

Selon elle, la déprime d’après les fêtes peut être comparée à une gueule de bois, car le cerveau doit gérer une transition psychologique pour un retour dans un environnement de travail.

Elle précise que cela consiste en une légère dépression d’un ou de deux jours qui peut aboutir à une dépression plus grave, si cela dure trop longtemps.

Barbara Bowes explique aussi que, plus une personne a été active pendant ces vacances, plus le retour au travail au travail sera difficile.

Ne pas se surmener

Prendre une journée pour se reposer la veille de son retour au bureau, voici l'un des conseils que donne Mme Bowes pour limiter les effets de ce phénomène. Pour sa part, explique-t-elle, un jour, avant de revenir au travail après deux semaines de vacances, elle a pris le temps d'organiser sa journée de travail pour ne pas avoir à le faire le lendemain.

Barbara Bowes conseille aussi de ne pas se surmener et de prévoir des pauses régulières pour manger ou boire un café.

Gardez vos heures de travail normales, prenez un café, allez dîner et quittez votre travail à l’heure. Pas la peine de sentir que vous devez travailler plus pour rattraper le temps.

Barbara Bowes, spécialiste en ressources humaines et présidente du Legacy Bowes Group

Un autre conseil de la spécialiste est de débarrasser son bureau avant de partir en vacances pour le retrouver dégagé à son retour.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !