•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les grands défis des municipalités en 2020, vus par Daniel Côté

Vue aérienne de la ville de Gaspé en été.

Vue aérienne de la ville de Gaspé (archives)

Photo : Ville de Gaspé

Alexandre Courtemanche

Pacte fiscal, adaptation aux changements climatiques, gestion des matières résiduelles : 2019 a jeté les bases pour les grands dossiers de 2020.

Pour Daniel Côté, premier vice-président de l'UMQ et maire de Gaspé, le nouveau pacte fiscal est incontestablement le point d'orgue de l'année 2019 dans le monde municipal.

Le Pacte fiscal 2020-2025

Selon cette nouvelle entente entre l'UMQ, la FQM, Montréal, Québec et le gouvernement du Québec, la province versera aux municipalités « l'équivalent de la croissance des revenus produits d'un point de la TVQ ». Cela représente près de 730 M$ sur cinq ans.

L’Union des municipalités du Québec et le gouvernement Legault signent le pacte fiscal.

En septembre, les membres de l'UMQ avaient approuvé le nouveau pacte dans un vote à 95 %.

Photo : Radio-Canada

C'est relativement exponentiel, je vous dirais. Pour Gaspé, pour le budget 2020, on a reçu 125 000 $ en transfert du point de TVQ. L'année prochaine c'est 280 000 $ d'anticipé. [...] À l'an 5, c'est 425 000 $ qu'on va recevoir.

Daniel Côté, maire de Gaspé

Selon l'argumentation de l'UMQ destinée à convaincre Québec de réviser le pacte fiscal, les municipalités sont devenues dépendantes de l'impôt foncier dans leurs revenus, passant de 6,1 % en 2011 à 67% en 2016.

On était toujours pris avec le fameux système de l'impôt foncier. Plus ça va, plus on se dégage de l'impôt foncier, pour aller chercher une part des revenus à la consommation. C'est là le gros gain du pacte fiscal, quant à moi.

Daniel Côté, maire de Gaspé

Il aura fallu de nombreux moyens de pression, pendant des années, pour convaincre le gouvernement de céder une part de ses revenus pour financer les municipalités.

Cette part était devenue essentielle au fonctionnement des villes, qui ont vu leur richesse foncière commerciale fondre à vue d’œil depuis une dizaine d'années.

Malgré le fait que les comptes de taxes foncières continuent d'augmenter dans plusieurs municipalités dans l'Est-du-Québec, Daniel Côté considère qu'à moyen terme, les hausses devraient s'atténuer.

En effet, les municipalités devraient profiter, elles aussi, de la croissance économique de la province avec la TVQ.

Les enjeux 2020 : changements climatiques, matières résiduelles, et... Sûreté du Québec

Changements climatiques : faire face aux grandes marées

À la vue des grandes marées qui déferlent de façon de plus en plus fréquente–et violente–sur le littoral de l'Est-du-Québec, il devient indéniable que les conséquences du réchauffement climatique représenteront l'enjeu du siècle pour notre partie de la province.

Une personne marche sur une plage des berges s'aggrave aux Îles-de-la-Madeleine.

L'érosion des berges s'aggrave aux Îles-de-la-Madeleine (archives)

Photo : Radio-Canada / Luc Paradis

Une clé de réponse du maire de Gaspé : l'adaptation, puisque, selon lui, souvent, on parle de lutte contre les changements climatiques, mais on ne gagnera jamais contre la nature. Il faut s'adapter, être résilient, et prévoir l'avenir.

Pour se préparer adéquatement, les municipalités auront besoin d'un programme d'aide financière adapté, et d'une révision du cadre normatif des constructions sur les terrains littoraux. L'UMQ est membre d'un groupe de travail sur les inondations, un premier pas en ce sens.

Gestion des matières résiduelles

Ce dossier a été déterminé comme la principale priorité de l'UMQ. Il s'agit de moderniser l'ensemble du système de gestion de la collecte sélective, sérieusement remis en question depuis deux ans.

L'UMQ se donne pour objectif de détourner le plus possible de matières du chemin vers les centres d'enfouissement.

Des matières recyclables.

Des matières recyclables.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Mais Daniel Côté souligne que la responsabilité repose aussi, et surtout, sur les épaules des producteurs des matières non valorisables.

Si ces gens-là [NDRL les producteurs de matières] ne font pas d'emballages qui se recyclent facilement, bien le problème est en amont. Souvent, on jette le blâme sur le milieu municipal, en leur disant : "ah! vos centres de tri sont peu performants". Mais si l'emballage n'est pas recyclable, on reste pris avec.

Daniel Côté, maire de Gaspé

Il faudrait donc mieux sensibiliser les producteurs de matières, bien avant que les centres de tri ne se retrouvent avec une bouillie indifférenciée entre les mains.

Daniel Côté ne manque pas de souligner au passage les bons coups des MRC de Côte-de-Gaspé et de Rocher-Percé à ce titre, notamment avec la mise en place du centre de tri de Grande-Rivière.

Le coût de la Sûreté du Québec

L'hélicoptère de l'escouade de sauvetage de la SQ.

L'hélicoptère de l'escouade de sauvetage de la SQ.

Photo : Sûreté du Québec

Le maire de Gaspé note que la tarification des services assurés par la Sûreté du Québec au sein des municipalités devra aussi être revue.

Le visage de la criminalité a changé–avec la montée de la cybercriminalité, par exemple–et celui de la population aussi qui se fait vieillissant, particulièrement dans nos régions.

Même si la facture des services rendus par le corps policier est plus prévisible, elle croît d'année en année, même dans les secteurs où la population a diminué.

Daniel Côté, nouveau président de l'UMQ?

Le maire de Gaspé, préfet de la MRC Côte-de-Gaspé, premier vice-président de l'UMQ, président de la RÉGIM, père de famille, et... pompier volontaire, est candidat à la présidence de l'UMQ.

Le président est désigné à l'issue d'un vote des 50 personnes qui siègent au Conseil d'administration de l'union. Selon M. Côté, la nomination à ce poste est traditionnellement attribuée au premier vice-président, soit, actuellement, Daniel Côté.

Il assure qu'il trouvera du temps pour assumer ces nouvelles fonctions, si elles lui incombent.

La désignation du nouveau président de l'UMQ aura lieu le 20 mai prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !